La Fédération algérienne des donneurs de sang  (FADS), a appelé dimanche tous les citoyens âgés entre 18 et 65 ans, en  bonne santé, à contribuer à cette opération noble durant la saison  estivale.

 

Le président de la Fédération, Kaddour Gherbi, a déclaré à l'APS que "les  Algériens sont souvent occupés par la saison estivale et omettent de donner  du sang durant cette saison qui connait une forte hausse des taux de  naissance et des besoins des femmes enceintes en cette substance vitale,  outre les victimes des accidents de la route". Il a appelé, à cet effet, tous les citoyens, en bonne santé, dont l'âge  varie entre 18 et 65 ans à se diriger vers les centres de transfusion  sanguine des établissements hospitaliers afin de donner un peu de leur sang  à ceux qui en ont grandement besoin. Le même responsable a indiqué que la société algérienne s'apprête à fêter  l'Aid El Adha et que le don de sang "n'est pas uniquement un aumône offert  mais le donneur bénéficiera d'analyses médicales entières qui peuvent lui  dévoiler qu'il porte des virus ou d'autres maladies dont il ignore  l'existence, d'autant que cette opération va l'aider à obtenir une prise en  charge médicale en temps opportun". Les donneurs de sang bénéficieront en outre, selon M. Gherbi, d'une carte  de groupe sanguin qui, en cas d'accident, les aidera à obtenir du sang sans  recourir à de nouvelles analyses, rassurant, dans ce sens, tous les  donneurs de sang que les centres de transfusion sanguine et les camions  mobiles comportent tous les moyens et disposent d'un staff médical qui  veille à orienter les donneurs. Il a rappelé, dans ce contexte, que tout homme a droit d'effectuer quatre  opérations de don de sang durant l'année, alors que la femme en a droit à  trois seulement. Dans son communiqué publié dimanche à Alger, l'Agence nationale du sang  (ANS) a lancé un appel à tous les citoyens pour la même raison évoquée  notamment durant la saison estivale qui enregistre une forte demande en  cette substance notamment les services de chirurgie, la  gynécologie-obstétrique et les malades leucémiques.