La direction du commerce de la wilaya d'Alger a  lancé dimanche une campagne de sensibilisation à l'adresse des commerçants  et opérateurs économiques enregistrés au niveau de la wilaya d'Alger, pour  les appeler à la nécessité de respecter le programme de permanence relatif  aux deux jours de Aid El Adha et la semaine qui suit, a-t-on constaté.

 

Cette campagne qui s'étalera jusqu'au 21 août a pour objectif d'éviter les  perturbations d'approvisionnement durant les deux jours de l'Aïd et appelle  les commerçants et opérateurs économiques à la nécessité de respecter le  programme de permanences relatif aux deux jours de l'Aid El Adha et la  semaine qui suit, et ce pour garantir l'approvisionnement des citoyens en  produits de grande consommation, a précisé, en cette occasion, le  représentant de la direction de commerce de la wilaya d'Alger, M. Dahar  Layachi. Dans ce cadre, M. Dahar a fait état de la mobilisation de brigades  d'agents de répression de fraudes au niveau des 57 communes d'Alger afin de  conseiller et orienter les commerçants pour une application "efficace" du  programme de permanence, ajoutant que cette campagne concernait 4500  commerçants activant à Alger. Le nombre de commerçants qui assureront la permanence cette année a été  revu à la hausse, selon les instructions du directeur de commerce de la  wilaya d'Alger données après ses rencontres périodiques avec les  responsables de 13 inspections régionales de commerce. Dans ce sillage, M. Dahar a indiqué que des PV de signification ont été  remis aux commerçants concernés par la permanence obligeant ces derniers à  respecter le programme de permanence, relevant que le non respect de ce  programme entraine des sanctions administratives pouvant aller jusqu’à la  fermeture des commerces, et ce en application des dispositions de la loi  18-08 du 10 juin 2018 relative aux conditions d'exercice des activités  commerciales, ainsi que l'arrêté du wali d’Alger daté du 31 juillet 2018  portant organisation de la permanence des commerçants et opérateurs  économiques durant les deux jours fériés d’El-Aid El Adha, du 1er jour de  Muharram et d’Achoura.       Il a ajouté, en outre, que la permanence ne concernait pas toutes les  activités commerciales et se limitait aux services dont a besoin le citoyen  lors des fêtes religieuses, à l'image des magasins d'alimentation générale,  les vendeurs de fruits et légumes, les boulangeries et certaines activité  de service (cafétérias, restaurants, fastfoods et stations essence).  La direction du commerce d'Alger a mobilisé 93 brigades composées de 187  agents des services de la répression des fraudes et des investigations  économiques qui veilleront au bon déroulement de l'opération de permanence  et du suivi du programme, a fait savoir le même responsable.  Par ailleurs, le responsable a fait état de l’ouverture, durant les deux  jours d’El Aid, des grands centres commerciaux, à l’instar d’ARDIS, UNO, le  centre commercial de Bab Ezzouar et CARREFOUR qui devront assurer la  disponibilité des produits alimentaires, en sus de l’ouverture du marché de  gros de légumes et de fruits des Eucalyptus, les abattoirs d’Alger et du  marché de gros des produits alimentaires de Oued Semmar et de Kouba.    M. Dehar a fait savoir, enfin, qu'une convention sera signée avec une  boulangerie industrielle sise à Constantine pour approvisionner la capitale  durant les deux jours de l'Aid.

A.A