Imprimer
Catégorie : Actualite

Plus de 13 millions d'estivants ont été enregistrés sur les plages de la wilaya de Boumerdès  depuis le début de la saison estivale à la mi-août courant, soit une moyenne de 300.000 visiteurs durant les jours de semaine et plus de 400.000 en week-end , a-t-on appris, , auprès de la Protection civile de la wilaya.

Les plages de Boumerdès ont accueilli plus de 13 millions d'estivants durant la période allant du 1 juin à la mi-août courant, a indiqué à l'APS le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le lieutenant Ait Kaci Ahmed, qualifiant ce chiffre d'"inédit" dans la wilaya, tout en prévoyant une autre "hausse" à la fin du mois, où il pourrait dépasser le seuil des 15 millions d'estivants, a- t-il estimé . Ce nombre d'estivants ne prend pas en compte le "grand nombre" de citoyens qui affluent sur les plages, les jardins et les forêts mitoyennes(aux plages) en soirée, car le travail des agents de la Protection civile s'arrête à partir de 20 h, a t-il ajouté, signalant une montée en flèche du nombre d'estivant de 340.000 en juin dernier, à plus de 6 millions en juillet , avant d'atteindre plus du double à la mi- août (plus de 13 millions). Les grandes plages réputées de la wilaya, à l'instar de celles de Boumerdès, Corso, Cap Djinet, Zemmouri El Bahri, Dellys et Boudouaou El Bahri sont les plus prisées par les estivants, issus de différentes wilayas du pays et de l'étranger. Les centres de vacances , de même que les auberges et camps de jeunes, et les établissements primaires du littoral de la région accueillent, depuis le début de la saison estivale, un grand nombre de vacanciers, au titre de différents programmes de solidarité, inscrits au titre des échanges entre les wilayas du Sud et du Nord du pays, a souligné le même responsable, signalant pas moins de 15.000 enfants, âgés de six (6) à 16 ans, qui seront accueillis dans la wilaya, à l'issue de cette saison estivale 2018. Par ailleurs, le lieutenant Ait Kaci Ahmed a fait part de près de 14.000 interventions réalisées, depuis le 1 juin à la mi- août, sur les 47 plages autorisées à la baignade de la wilaya, ayant donné lieu au sauvetage de plus de 11.000 personnes de la noyade, au moment où plus de 2.400 ont été assistées sur place, et plus de 310 ont été transférées vers des centres de soin mitoyens. "Trois décès par noyade ont été enregistrés, à ce jour, au niveau de plages non surveillées dans les communes de Corso, Cap Djanet et Azemmour", a- t-il fait savoir. À l'opposé de ce grand flux de vacanciers, la wilaya de Boumer des accuse un déficit en structures d'accueil. Elle dispose actuellement d'un parc hôtelier de pas plus de 3000 lits, auxquels s'ajoutent près de 8000 lits assurés par des camps et centres de vacances et des établissements scolaires.

APS