Imprimer
Catégorie : Actualite

La ministre de l'Education nationale, Nouria  Benghabrit, a écarté lundi la possibilité de retarder la rentrée scolaire  2018/2019 en raison de l'épidémie du choléra, affirmant qu'elle aura lieu  dans les délais fixés, soit le 5 septembre à travers tout le territoire  national.

 

Lors d'une conférence de presse à l'issue de la clôture de la conférence  nationale des directeurs de wilayas de l'Education, Mme Benghabrit a  précisé que les informations communiquées par les instances concernées, à  leur tête le ministère de la Santé, au sujet de l'épidémie du choléra  "n'exigent pas le report de la rentrée scolaire dans les wilayas touchées". "La rentrée scolaire aura lieu dans les délais fixés, soit le 5 septembre  prochain", a déclaré la ministre. Soulignant que "toutes les mesures ont été prises contre l'épidémie du  choléra, non seulement au niveau des wilayas où des cas ont été  enregistrés, mais dans toutes les wilayas du pays, et ce sous la  supervision des ministères de l'Intérieur et de la Santé, la ministre de  l'Education a indiqué que les walis "ont donné des instructions sur  l'impératif d'observer les règles d'hygiène pour prévenir cette épidémie". Rappelant les mesures prises par son département ministériel en prévision  de la prochaine rentrée scolaire, la ministre a appelé les responsables  locaux au respect des règles d'hygiène et les opérations d'entretien et  d'assainissement des réservoirs, des citernes et des sanitaires et  cantines. Mme Benghabrit a indiqué avoir tenu dimanche une réunion avec les  directeurs de l'Education des cinq wilayas ayant enregistré des cas de  choléra (Alger, Blida, Bouira, Tipasa et Ain Defla), ajoutant qu'elle  tiendra une deuxième réunion avec les directeurs de ces wilayas pour  "examiner les derniers développements et prendre les mesures préventives  nécessaires".

R.N