Le long métrage documentaire "Hizam", dernière  production du réalisateur Hamid Benamra est programmé en compétition du 3e  Festival international du film de Yalta (Russie) prévu du 21 au 25  septembre, a-t-on appris auprès de l'équipe du film.


   Sorti en 2016, "Hizam" dernière autoproduction de Hamid Benamra, aborde  le thème de la féminité et du rapport au corps de la femme comme "refuge de  l`homme et son miroir", ainsi que le regard porté, en France, sur les  cultures maghrébines et orientales. Ce film est le fruit de 16 années de tournage durant lesquelles le  réalisateur a "cueilli la grâce et la féminité de danseuses orientales", en  suivant la danseuse et chorégraphe algérienne Assia Guemra pendant ses  cours de danse et ses spectacles. Dans cette oeuvre le rapport à l`exil et au regard étranger est  également exploré avec le cinéaste et écrivain syrien Mohammad Malas. Cinéaste indépendant, Hamid Benamra avait pris part à un grand  nombre de manifestations cinématographiques à travers le monde avec "Bouts  de vie, bouts de rêves" (2012), avant de sortir en 2015 "Rêveries de  l`acteur solitaire" sélectionné à une dizaine de festivals.                 Sa dernière production "Hizam" avait été présentée pour la première  fois au Festival international du film du Caire en novembre 2016. Créé en 2016, le Festival international du film de Yalta oeuvre pour la  création d'une passerelle culturelle entre l'Europe et l'Asie en plus de  nourrir l'objectif  d'insuffler une dynamique cinématographique dans la  ville en impliquant un publique d'écoliers et de lycéens et en créant une  section du film scolaire.

APS