Le secteur de la formation et de l'enseignement  professionnels s'est renforcé par 40 nouveaux établissements qui ouvriront  leurs portes à l'occasion de la rentrée de la formation professionnelle,  prévue le 23 septembre prochain.

"Pour les infrastructures d’accueil, les établissements de formation et de  l’enseignement professionnels publics fonctionnels pour cette session, sont  au nombre de 1295, soit une augmentation de 67 établissements par rapport à  la même session de l’année 2017. Il faut savoir qu’en plus des  établissements ouverts en février 2018, ce sont 40 nouveaux établissements  qui ouvriront leurs portes, pour la première fois, à la prochaine rentrée",  a indiqué le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels,  Mohamed Mebarki, dans une interview à l'APS.  Il s’agit de 13 instituts nationaux spécialisés (INSFP), 24 centres de  formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) et 3 instituts de  l’enseignement professionnels (IEP), a-t-il précisé. S'agissant des moyens techniques dans les ateliers, 213 équipements  technico-pédagogiques sont en cours de réception ou d’acquisition, dont 88  sections d’équipements seront fonctionnelles avant la fin de l’année, alors  que pour ce qui est du personnel enseignant-formateur, le nombre de postes  d’encadrement technico-pédagogique permanent, dépasse les 28.000 sur un  total de plus de 67.700 postes budgétaires, représentant l’ensemble des  travailleurs du secteur. Sur les plans matériel et humain, "nous sommes prêts pour accueillir tous  les demandeurs de formation dans de bonnes conditions", a assuré le  ministre, tout en soulignant que son secteur "ne lésine devant aucun effort  pour mobiliser les moyens humains et matériels nécessaires permettant  d'assurer une bonne année de formation professionnelle".