Imprimer
Catégorie : Actualite

La capitale américaine, Washington, accueillera du 10 au 13 septembre la semaine économique et culturelle de l’Algérie aux Etats-Unis, un rendez-vous inédit placé sous le signe du renforcement des échanges culturelles et économiques entre les deux pays.

Durant quatre jours, le centre fédéral Ronald Reagan Building, situé au coeur de Washington, vivra au rythme de cette manifestation destinée à faire connaître l’histoire, le patrimoine et le potentiel économique et touristique de l’Algérie. Le coup d’envoi de ces journées, sera donné lundi par le ministre du Commerce ,M. Said Djellab, en présence des représentants des départements d’Etat et du Commerce américains et des autorités du District of Columbia qui abrite la capitale fédérale Washington DC. "Cette semaine, première du genre, vise à montrer l’image d’une Algérie développée, riche de son patrimoine culturel et artistique, qui avance et qui veut exporter ", souligne l’ambassadeur d’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra, dans une déclaration à l’APS. Un riche programme a été mis en place par le ministère du Commerce, l’ambassade d’Algérie à Washington, et le Conseil d’affaires algéro-américain, organisateurs de la manifestation, avec à l’affiche des concerts, des expositions de peintures, de livres et de produits artisanaux. Les organisateurs ont fait la part belle au volet économique, où 45 stands sont prévus pour exposer des produits et des services d’entreprises algériennes, selon l’ambassadeur. L’exposition se décline en trois volets distincts, dédiés aux produits de l’industrie, à l’artisanat et aussi au tourisme. Ils auront le point commun de faire la promotion du " made in Algeria " dans les filières électrique, électronique, électroménager, l’agro-alimentaire et les produits artisanaux  comme la céramique, le tapis, l’habillement et les bijoux, résume M. Bouguerra. Deux précurseurs de l’industrie électroménager dans le secteur privé, y seront présents, à savoir Condor et Iris.  L’Office national algérien du tourisme (ONAT) y participera avec un stand pour promouvoir la destination Algérie. Le leader du marché des séjours et des circuits en Algérie, saisira cette occasion pour présenter ses offres et produits aux clients américains. L’évènement représente une énorme opportunité pour les entreprises algériennes afin de s’ouvrir sur le marché américain, dont l’accès est appelé à se développer à la faveur de la reconduction du système généralisé de préférence américain (SGP), relève l’ambassadeur. Le SGP permet aux pays bénéficiaires l’accès de leurs produits au marché américain en franchise de droits de douane. Outre les rencontres B to B prévues pour renforcer cette mise en relation d’affaires entre les entreprises des deux pays, les organisateurs ont convié trois géants de la distribution aux Etats Unis, Walmart, Costco et  Whole Foods dans une démarche visant à placer des produits algériens dans  les grandes surfaces américaines. La semaine s’annonce déjà de bon augure pour la coopération puisque les organisateurs anticipent déjà la signature d’un mémorandum d’entente entre deux opérateurs algérien et américain. La deuxième journée de cette manifestation qui coïncide avec le 17 ème anniversaire des attentats du 11 septembre, journée de deuil aux Etats-Unis, se poursuivra sans festivités en hommage aux milliers de personnes tuées lors de ces attaques terroristes. Mercredi, ces journées se tiendront en parallèle à un autre forum sur l’Emir Abdelkader, figure de la fraternité et de la tolérance entre les religions, qui sera organisé à Washington par la fondation Abdelkader Education Project.

N.A