La caravane nationale des micros entreprises qui a fait une halte avant hier au centre ville de Constantine a connu un engouement particulier de la part des jeunes désirant créer des entreprises spécialisées dans les technologies de l’information et de la communication, a-t-on constaté. 

Depuis l’ouverture de cette manifestation, dans l’après-midi, seize (16) jeunes de Constantine, désirant créer des micro entreprises de sous traitante pour Algérie Télécom, ont été inscrits dans la liste ouverte par cette caravane, a indiqué le chargé de la communication de la caravane nationale, organisée à l’initiative d’Algérie Télécom, l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) et l’Association nationale des jeunes bénéficiaires de crédit et jeunes investisseurs. Le chapiteau, dressé au jardin Benaceur du centre ville de Constantine pour la circonstance, a déjà accueilli 3.000 personnes, a affirmé le même responsable. De son côté, le chargé de la communication auprès d’Algérie Télécom (Constantine), a indiqué que depuis l’entrée en vigueur en 2013 de la convention signée entre Algérie Télécom et l’ANSEJ, 14 gestionnaires de micros-entreprises ont bénéficié de sessions de formation théorique et pratique dans les spécialités réseaux et fibres optiques et des ateliers-test de terrain. Rappelant l’engagement de l’opérateur de téléphonie et d’Internet à continuer le processus de formation des gérants des entreprises spécialisées en la matière, la même source a indiqué que des plans de charge seront accordés aux entreprises qualifiées sur les plans équipement et formation. Le même responsable a indiqué qu’Algérie Télécom a besoin dans cette wilaya, dans le cadre de ses programmes d’élargissement et de modernisation des réseaux et de la fibre optique, de former le maximum de gestionnaires de micros-entreprises. Le président de l’Association nationale des jeunes bénéficiaires de crédit et jeunes investisseurs, Nassim Diafat, a indiqué que cette caravane nationale, devant sillonner durant trois mois toutes les wilayas du pays, vise à créer 2.400 micros-entreprises avec une moyenne de 50 entreprises dans chaque wilaya en plus de celles déjà en activité et, par ricochet, l’ouverture de 7.220 postes d’emploi. La convention, signée en 2011 entre Algérie Télécom et l’ANSEJ, a permis la création de près de 300 micros-entreprises et la formation de 504 techniciens, a-t-on rappelé. Cette caravane nationale, lancée depuis le 5 août, avait sillonné quatre wilayas dans l’est du pays, à savoir Skikda, Annaba, El Taref et Guelma. APS