Pas moins de 39.533 passeports biométriques ont été délivrés par la daïra d’Ouargla depuis le lancement de l’opération en janvier 2012, a-t-on appris avant-hier auprès du service des documents biométriques, passeports et carte d’identité nationale de cette collectivité. 

Pour la réussite de cette opération, les moyens humains et matériels nécessaires ont été mobilisés, dont l’équipement des laboratoires en moyens technologiques modernes ayant permis aux agents chargés de l’opération d’accomplir leur mission dans des conditions appropriées, d’assurer le bon accueil au citoyen, et de traiter les dossiers en un temps record, a-t-on assuré. Outre la satisfaction de manière "qualitative" des demandes formulés pour l'obtention des documents biométriques, soit un délai d’une semaine à dix jours, les responsables du service concerné ont fait état de l’établissement de 13.327 passeports biométriques depuis début 2015, soit plus de 46 documents/jour, en plus de la fixation de 150 rendez-vous par jour aux demandeurs pour la prise de leurs photos, empreintes et de leurs signatures. Afin d’accroître la capacité de réalisation et d’améliorer le service public, et mieux répondre ainsi aux attentes du grand nombre de demandes de passeport, notamment en cette période estivale et de vacances, les services de la daïra d’Ouargla ont acquis de nouveaux matériels. Il s’agit notamment d’un nouveau scanner destiné à assurer un meilleur service notamment pour les enfants, d’éviter les corrections, de permettre un gain de temps et de faciliter le travail des agents du service. En dépit des mesures prises pour prendre en charge les attentes du citoyen, les services de la daïra font face à de nombreuses contraintes, dont le retard accusé par les citoyens dans le retrait de leurs documents prêts, sachant que plus de 700 passeports biométriques n’ont jusqu’ici pas été retirés par leurs titulaires, depuis le lancement de l’opération. APS