Imprimer
Catégorie : Actualite

 La secrétaire d'Etat tunisienne chargée du dossier des martyrs et blessés de la révolution, Majdouline Cherni a évoqué jeudi la possibilité d'arrêter un plan d'action conjoint entre l'Algérie et la Tunisie en matière de prise en charge des familles des chouhada, des moudjahidine et des ayants droit.

La Tunisie est "soucieuse de tirer profit de l'expérience unique de l'Algérie en matière de prise en charge des familles des chouhada, des moudjahidine et des ayants droit", a précisé la responsable tunisienne à l'issue d'un entretien avec le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni évoquant le possibilité d'"arrêter un plan d'action conjoint dans ce domaine". Exprimant sa "gratitude" pour l'accueil qui lui été réservé lors de sa visite en Algérie, Mme Cherni a salué les "efforts consentis par l'Etat algérien notamment le président de la République en matière de prise en charge des familles des chouhada, des moudjahidine et des ayants droit". M. Zitouni a, pour sa part, réitéré la "détermination" de l'Algérie à approfondir la coopération bilatérale notamment en matière de prise en charge des moudjahidine saluant les relations unissant les deux "peuples frères". APS