Pas moins de 6.000 cartes Chiffa disponibles dans la wilaya de Guelma attendent d'être retirées par leurs titulaires, a indiqué samedi à l’APS le directeur de l’antenne locale de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), Abdelkamal Boucetta.

Les personnes concernées ont été destinataires de lettres les invitant à se rapprocher de cette structure pour retirer leur carte chiffa, mais "aucune suite n'a été donnée à ces correspondances", a précisé le même responsable. Les cartes restées en souffrance à la CNAS sont réparties sur les différents centres de paiement d'Oued Zenta, Boucherie et Guelma, a ajouté la même source. Toutes les catégories sociales sont concernées par ces cartes qui ont été établies conformément aux dossiers présentés dont un grand nombre concerne les étudiants, a ajouté M. Boucetta. Des enquêtes sont lancées par les responsables locaux de la CNAS pour épurer cette situation, parallèlement à des actions de sensibilisation sur l’utilité et l’importance de la carte chiffa, a indiqué la même source. APS