Le marché national des assurances a réalisé un  chiffre d'affaires de 105,4 milliards de dinars (mds DA) sur les 9 premiers  mois de 2018 contre 102,3 mds DA sur la même période de 2017, en hausse de  3%, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA).

 

Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de Dommages a prédominé  en s'établissant à 94 mds DA contre 90,4 mds DA à la même période de 2017  (+4%). Par contre, les assurances de Personnes ont marqué une baisse en se  chiffrant à 8,7 mds DA contre 10 mds DA (-13,1%). Par branche des assurances de Dommages, le chiffre d'affaires de  l’assurance automobile reste encore le plus important avec plus de 52 mds  DA entre janvier et fin septembre 2018 contre 49,51 mds DA à la même  période de 2017 (+5,1%).  La branche automobile détient ainsi 55,4% du portefeuille des assurances  de Dommages. Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a  réalisé un chiffre d’affaires de plus de 35 mds DA contre 34,1 mds DA, en  hausse de 2,7% entre les deux périodes de comparaison. S’agissant des assurances contre les effets des catastrophes naturelles  (Cat-Nat), qui détiennent 11,3% du portefeuille de l’IRD, elles ont  participé à la croissance du chiffre d’affaires par une hausse de 111% et  un chiffre d’affaires de 3,9 mds DA, en raison de l’augmentation tarifaire. Concernant la branche Transports, son chiffre d'affaires a augmenté à 3,5  mds DA (+5,3%). Une bonne performance a été enregistrée dans le Transport maritime qui a  dominé la branche Transport avec une part de 70,6% en enregistrant une  hausse de 7,1%, suivie du Transport terrestre qui a progressé de 2% et  détient une part de près de 26% du chiffre d’affaires de la branche  Transports. Quant à la sous-branche Transport aérien, elle a régressé de 13,1%  comparativement à la même période de l’année 2017, pour se chiffrer à plus  de 118 millions DA.  Il en est de même pour la sous-branche Transport ferroviaire qui a connu  une régression de 6,8% de son chiffre d’affaires qui s’est établi à 6,2  millions DA.     Pour la branche Assurance agricole, le chiffre d'affaires a continué de  décroitre (-7%) en raison des baisses constatées au niveau des  sous-branches Production animale (-17,4%) et Responsabilité civile  agriculteur (-13,3%).  Par contre, la sous-branche Incendie et multirisques agricoles a affiché  une croissance de 56,6%, tandis que le chiffre d'affaires de l'assurance  Production végétale s’est accru de 0,7%.  Concernant la branche des assurances des crédits, elle a marqué une hausse  de 7,6% avec un chiffre d’affaires de 1,58 md DA généré par les  sous-banches "crédit à la consommation" (+55,6%), le crédit à l’exportation  (+50%) et insolvabilité générale (+20,3%) La sous-branche "crédit hypothécaire" (47,5% du portefeuille de cette même  branche) a affiché un repli de 7,6% du fait de la baisse des crédits  immobiliers octroyés par les banques.

                                                                             

Prédominance des sociétés publiques d'assurance

Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d'assurance  ont raflé 72,5% du chiffre d'affaires global du secteur des assurances en  atteignant 68,1 mds DA, contre 23,6 mds DA pour les sociétés privées (25%  du marché) et 2,29 mds DA pour les sociétés mixtes (2,4%). Il est observé que la branche automobile a tiré vers le haut le chiffre  d’affaires des sociétés privées (32,1% du chiffre d'affaires global de ce  type d'assurance). Concernant les sinistres réglés pour les assurances des dommages, il s'est  établi à 42 mds DA au 30 septembre 2018. Pour ce qui est des déclarations enregistrées par les sociétés d’assurance  de dommages à fin septembre 2018, elles ont atteint 41,5 mds DA, contre  39,33 mds DA durant la même période de 2017 (+5,5%). Quant au stock des sinistres restant à régler, il s'est élevé à 82,3 mds  DA contre 74,8 mds DA (+10%).  Par ailleurs, les assurances de personnes ont vu leur chiffre d'affaires  baisser de 13,1%, en s’établissant à 8,7 mds DA contre 10 mds DA. Le nombre de contrats souscrits aux assurances de personnes a reculé de  19,1%, passant à 2,6 millions de contrats souscrits à fin septembre 2018  contre 3,2 millions de contrats à fin septembre 2017. Par ailleurs, l’activité de la réassurance a réalisé un chiffre d’affaires 

de 24 mds DA, en hausse de 13,5%. Les affaires nationales ont enregistré un chiffre d’affaires de 21,3 mds  DA, en progression de 10,5% par rapport à la même période de 2017. La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR) a réglé, au 30 septembre 2018,  un montant de 8,6 mds DA, toutes affaires confondues, réparti entre 6,9 mds  DA au titre des affaires nationales, représentant 80,2% du total, et 1,7 md  de DA consacrés aux affaires internationales, soit 19,8% du total. Pour ce qui est du stock des sinistres de la réassurance restant à payer,  il s’est élevé à 30 mds DA à la fin septembre 2018, répartis entre les  affaires nationales avec 26,1 mds DA et les affaires internationales avec  3,8 mds DA Par ailleurs, dans ses prévisions pour toute l'année 2018, le Conseil  national des assurances table sur un chiffre d’affaires de plus 138 mds DA,  en hausse de 2,3% par rapport à l'année 2017. La production des assurances de dommages pourrait atteindre 127 mds DA à  fin 2018 alors que celle des assurances de personnes devrait s'établir à  11,2 mds DA.

S.A