Le président Bouteflika a annoncé dimanche qu’il initierait «dès cette année», s’il est élu, une conférence nationale inclusive qui aurait pour objectif l’élaboration d’une «plateforme politique, économique et sociale»  voire «proposer un enrichissement profond de la Constitution».

«Toutes les forces politiques, économiques et sociale » du pays seraient conviées à cette conférence destinée à dégager un consensus sur les réformes et les changements que notre pays devra engager », précise t-il dans son message à la national annonçant sa candidature à la présidentielle d’avril 2019. Outre l’élaboration de cette plateforme, la conférence nationale «pourra proposer un enrichissement» de la constitution dans « le respect de ses dispositions relatives aux constantes nationales, à l’identité nationale et au caractère démocratique er républicains et l’Etat ». Les conclussions qui émaneraient de cette conférence lui seront soumises à l’effet de les faire concrétiser par « les voies appropriées ».