Plus de 820 millions de dons pour le Nouvel An chinois ont été effectués via internet, selon la première plateforme du pays WeChat, démontrant que la tradition ancestrale d'échanger des enveloppes de liquide passe de plus en plus par la voie électronique.

WeChat, qui regroupe réseau social, messagerie et paiement mobile et relevant du géant chinois de l'internet Tencent, a précisé lundi, selon l'agence Chine Nouvelle, que ce chiffre avait été atteint à l'issue des six jours de congés de la semaine dernière, représentant une hausse de 7% comparativement à l'année précédente. De l'argent glissé dans une enveloppe ou un paquet rouge, "red-packet" ou "hongbao" en mandarin, est traditionnellement offert en signe de bénédiction durant les vacances du Nouvel An, une période d'échange de vœux pour l'année à venir. Mais la Chine est rapidement devenue une société de monnaie virtuelle où les paiements s'effectuent via des applications sur Smartphones et les "red-packets" électroniques sont devenus très populaires. Pour le géant du commerce en ligne Alibaba, plus de 450 millions d'usagers ont participé entre le 25 janvier écoulé et le 4 février courant, à un jeu proposé sur sa plateforme de paiement Alipay dans lequel les internautes peuvent obtenir cinq "bénédictions" non monétaires. Ceux qui atteignent ce chiffre peuvent les échanger contre de l'argent. Selon des médias, c'est un chiffre en hausse de 40% par rapport à 2018. Le moteur de recherche Baidu a indiqué pour sa part, avoir offert des "red-packets" électroniques d'un montant total de 900 millions de yuans (117,26 millions d'euros) le 4 février, durant la retransmission du gala du Nouvel An lunaire sur la chaîne publique CCTV, qui atteint chaque année des records d'audience.

APS