Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh a appelé, lundi à Alger, à une "réforme profonde" du système fiscal en Algérie pour réaliser la justice et l'équité sociales.

Invité du forum de la Radio nationale, M. Louh a insisté sur l'importance "d'opérer une réforme profonde du système fiscal à l'avenir, en vue de réaliser la justice et l'équité pour tous les Algériens et Algériennes", ajoutant que "la réforme du système bancaire est également un impératif pour booster le développement économique et construire une économie génératrice de richesses et d'emploi dans la transparence totale".Dans ce contexte, M. Louh a indiqué que l'investissement dans les nouvelles technologies "est la solution pour éradiquer la bureaucratie", notant que le président de la République a veillé à "garantir tous les moyens matériels, outre l'accompagnement et l'appui, et donner les orientations nécessaires"."Nous avons franchi des étapes importantes dans la modernisation de la justice et de l'administration", a poursuivi le ministre, ajoutant que cette modernisation "doit englober l'économie et les institutions", d'où l'appel lancé, dimanche, par le président de la République dans son message à la nation, à la construction d'une économie forte hors hydrocarbures.

APS