Une convention de coopération scientifique dans l'environnement marin a été signée entre le ministre de l'Agriculture, du développement rural et la pêche et celui de  l'Environnement et des Energies renouvelables et celui de l'Agriculture, du développement rural et  la pêche, a indiqué le ministère de l'Agriculture jeudi dans un communiqué.  

"Le ministre de de l'Agriculture, du développement rural et la pêche, Chérif Omari a présidé mercredi 10 avril avec Mme Fatima Zohra Zerouati, ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables  la cérémonie de signature de convention de coopération scientifique dans l'environnement marin", a précisé la même source.  Paraphée par les secrétaires généraux des deux départements ministériels, respectivement MM. Kamel Chadi et Kamel Eddine Belattreche, cette convention a pour objet d'asseoir une collaboration entre les deux secteurs pour la protection de la zone marine et de la côte algérienne et de favoriser le développement et la valorisation des ressources vivantes. Les deux parties ont convenu de coopérer notamment dans la mise en place d'un programme commun d'évaluation et de surveillance permanente de la qualité et de la salubrité des zones et des produits marins. Elles doivent aussi travailler ensemble pour la préservation et la valorisation des ressources biologiques marines, ajoute le communiqué. Cette coopération intersectorielle concerne également la création et le suivi des aires marines protégées et des récifs artificiels, la promotion et le développement de la pêche écologique, la mise en place de réseaux de suivi et de surveillance de certaines espèces invasives ainsi que le renforcement du cadre réglementaire pour la protection des espèces végétales et animales marines menacées de disparition." Cette coopération va nous encourager à aller de l'avant et nous permettre de travailler ensemble pour renforcer le développement durable, et ce en mobilisant les capacités scientifiques et techniques des deux secteurs, ce qui va se répercuter positivement sur la protection de l'environnement et la sphère de production aussi bien au niveau des espaces marins que ruraux", a indiqué M. Omari. Le ministre a  appelé à mobiliser toutes les ressources y compris celles accordées dans le cadre de la coopération internationale pour accompagner les efforts déployés pour la protection et la préservation des ressources naturelles marines et forestières. De son côté, Mme Zerouati s’est réjoui de cette coopération d'autant plus que les deux secteurs convergent vers des objectifs communs notamment celui de la préservation des ressources et l’amélioration de la sécurité alimentaire.  " Cette coopération entre dans le cadre de la stratège du secteur de l'Environnement : l'horizon 2030 qui exige la coordination des efforts et des capacités de tous les secteurs pour atteindre les objectifs en matière de la protection et la préservation de l'environnement", a ajouté la ministre.

  1. M.