La compagnie aérienne Air Algérie n’a pas chômé le mois dernier. Mais elle ne sait toujours pas quand les vols internationaux réguliers reprendront.

Comme 20 jours plus tôt, le porte-parole de la compagnie nationale algérienne a fait le point sur les activités récentes et à venir le 31 décembre 2020 dans Visa-Algérie. Selon Amine Andaloussi, la reprise des vols intérieurs le 6 décembre, avec une moyenne hebdomadaire de 440 vols, a permis de transporter 65.468 passagers ; « avec une performance de ponctualité estimée à 80% » et un coefficient d’occupation « satisfaisant ». Les 31 vols quotidiens opérés initialement par Air Algérie n’étaient pas suffisants, en raison de « la forte demande notamment pour le sud en cette fin d’année », et des gros-porteurs ont parfois dus être déployés. Côté rapatriements, les vols programmés le mois dernier (et jusqu’à fin janvier) au départ des aéroports de France, d’Allemagne, d’Espagne et du Canada ont été marqués par la présence de sièges vides, « entre 20 et 40 au maximum sur certains vols ». D’après le porte-parole de la compagnie algérienne, plusieurs explications à ce phénomène : « quand le call-center de la compagnie appelait des passagers, certains n’avaient pas le temps pour effectuer le test PCR, d’autres n’étaient pas joignables ». D’où la mise à la disposition des ressortissants algériens désireux de rentrer au pays un site dédié au rapatriement, qui leur permet de vérifier leurs inscriptions sur les listes de rapatriement en introduisant leur numéro de passeport, explique-t-il. Ces listes sont mises à jour « au fur et à mesure du traitement des dossiers ».  Entre le 4 et le 23 décembre, 5000 personnes bloquées à l’étranger ont été rapatriées par Air Algérie ; « nous avons déclenché une nouvelle opération dans la continuité pour poursuivre le programme », rappelle Amine Andaloussi, le ministre de l’Intérieur ayant donné un chiffre de 25.000 citoyens à rapatrier. Rien de neuf en revanche côté vols internationaux réguliers : la décision de rouvrir les frontières reste du ressort du pouvoir politique. Mais le porte-parole assure qu’Air Algérie est « en mesure de s’adapter » aux décisions des organisations telles que l’IATA ou l’OMS pour gérer les restrictions de voyage liées à la pandémie de Covid-19. « Ce n’est pas une question de capacité. Air Algérie a déjà eu à gérer des situations exceptionnelles comme les vols spéciaux lors des événements comme la Coupe du monde de football ou la coupe d’Afrique des nations récemment. C’est juste que cette fois, c’est le contexte qui est difficile », conclut-il.

VOLS DE RAPATRIEMENT

Les citoyens concernés devront être détenteurs d’un billet Air Algérie confirmé sur le vol de rapatriement et disposer d’une attestation de test PCR négatif 72 heures avant la date du vol, et être inscrit sur le site http://rapt.airalgerie.dz @porte-parole.

PROGRAMME DES VOLS DE RAPATRIEMENT DU 23 DECEMBRE 2020 AU 31 JANVIER 2021

FRANCE : Sens FRANCE/ALGERIE uniquement Tous les jours de la semaine (quotidien) : Paris Orly/Alger. Tous les jours de la semaine (quotidien) : Marseille/Alger. Tous les Jeudis, Samedis et Dimanches : Lyon/Alger. Tous les Mardis : Lille/Alger.

Tous les Lundis : Metz/Alger à partir du 04 Janvier 2021

Le reste de l'Europe (Voyage dans les deux sens) :

Tous les Mercredis : Alger/Frankfurt/Alger.

Tous les jeudis : Alger/Alicante/Alger.

Tous les Dimanches : Alger/Barcelone/Alger.

Tous les Vendredis : Alger/Madrid/Alger à partir du 1er Janvier 2021

Moyen Orient (Voyage dans les deux sens) :

Tous les Jeudis : Alger/Dubaï/Alger à partir du 07 Janvier 2021

Canada (Voyage dans les deux sens) :

Tous les Samedis : Alger/Montréal/Alger à partir du 02 Janvier 2021

M.B.