Imprimer
Catégorie : Energie

Le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Li Yong, a fait part dimanche de l'adhésion de cette agence onusienne à l'approche algérienne en matière de réformes économiques, a indiqué le ministère de l'Industrie et des mines. 

 

En visite à Alger où il prend part au Forum africain d’investissements et d’affaires qui se tient du 3 au 5 décembre, M. Yong a été reçu dimanche par le ministre de l'Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb.  L’entretien a porté, essentiellement, sur la coopération entre l’Algérie et cette organisation onusienne dans les domaines du développement industriel, note le ministère dans un communiqué.  A cette occasion, M. Bouchouareb a rappelé les récentes réformes menées par l'Algérie et celles qui sont en cours afin de faciliter l'acte d'investir et d'améliorer le climat des affaires.  Il a particulièrement mis l'accent sur les mesures prises en matière de gestion et de fonctionnement du secteur public et des conditions de l'investissement, de la promotion des PME, de la compétitivité ainsi que les actions engagées dans le secteur des mines.  S'agissant de la coopération entre l'Algérie et l'ONUDI, le ministre l'a qualifiée de "satisfaisante", tout en souhaitant de l'étendre à d'autres domaines ciblés telle que la sous-traitance dans le secteur mécanique.  Lors de cette rencontre, M. Yong a fait part de la disponibilité de cette instance de l'ONU "à renforcer la coopération bilatérale et à l'élargir à d'autres secteurs d'intérêt pour la partie algérienne".  Il a aussi affiché "l'engagement du programme de coopération afin de contribuer au renforcement de la coopération sud-sud notamment en matière d'électrification de l'Afrique où l'Algérie pourrait fortement contribuer".

A.M.