Le salon du livre pour enfant, ouvert mercredi au Palais de la Culture Moufdi Zakaria (Alger), a enregistré une forte affluence des élèves, a-t-on constaté sur place. 

Ce salon qui a pour slogan de "la lecture pour une vie meilleure" vise à "faciliter l'acces au livre pour l'enfant et lui faire aimer la lecture", a déclaré à l'APS Bensalem Saïd, coordonnateur général du défi arabe de la lecture en Algérie et inspecteur de la pédagogie au ministère.              Une soixantaine d'éditeurs prennent part à cette manifestation de six jours qui sillonnera -sur instruction de la ministre de l'Education nationale- toutes les wilaya du pays dans les prochains jours et ce jusqu'au mois d'avril prochain. Ce salon intervient dans le cadre du projet "Arab Reading challenge" en collaboration avec ses organisateurs à Dubaï après une participation positive de l'Algérie lors de sa première édition. Dès l'annonce de la participation de l'Algérie à la 2e édition du projet "Arab Reading challenge", la ministre a donné instruction à l'effet d'adresser une correspondance à toutes les directions de l'éducation pour associer tous les établissements à cette entreprise, a fait savoir M. Bensalem. L'objectif du ministère de l'éducation cette année est d'atteindre "plus d'un million et demi de participants", a-t-il souligné, précisant que les inscriptions qui ont débuté le 20 novembre se poursuivront jusqu'à mars prochain. "Une fois les inscriptions closes, les sélections débuteront dans les écoles puis au niveau des wilayas et seront suivis par les sélections nationales au terme desquelles dix candidats algériens seront retenus pour participer au projet de Dubaï. APS