Imprimer
Catégorie : Energie

Quatre nouvelles structures de formation ont été réceptionnées en 2015 dans la wilaya d’El Oued en prévision de la prochaine rentrée professionnelle (session de septembre), a-t-on appris dimanche des responsables locaux du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP).

Il s’agit  de trois (3) instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle (INSFP), répartis entre les communes d’El M’Ghair, Djamaa (région d’Oued Righ) et Hassani Abdelkarim (région de Souf), en plus d’un centre de la formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA), réalisé à la commune frontalière de Taleb Larbi, destiné pour les populations nomades, a expliqué le directeur du secteur, Belkacem Ghaskili. Une enveloppe de plus de 1.097 millions dinars a été consacrée pour l’étude, la réalisation et équipement des ces structures relevant du secteur de la formation inscrites dans le cadre du plan quinquennal (2010-2015), a ajouté le même responsable. D'une capacité globale de 300 postes pédagogiques, et de 120 lits pour chacune, ces nouveaux établissements offriront des spécialités de formation adoptées selon les spécificités de chaque région. L’institut d’El M’Ghair assurera une formation dans le domaine des techniques de l’administration et de gestion, tandis que celui de Djamaa sera spécialisé dans les métiers de l’agriculture et l’institut de la commune de Hassani Abdelkarim assurera une formation dans les métiers de l’eau et de l'environnement, selon ce responsable. Le secteur sera renforcé dans l’avenir par d’autres établissements de formation inscrits au titre de l’actuel quinquennat (2015-2019), dont notamment quatre instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle (INSFP), douze (12) centres de formation et d’apprentissage (CFPA) prévus dans le cadre de la généralisation de ces structures de formation à travers les trente (30) communes de la wilaya, en plus d’un centre de formation destiné aux personnes aux besoins spécifiques, a fait savoir le DFEP. La programmation de ces structures vise a offrir des opportunités de formation au profit des jeunes de la région, notamment au niveau des régions enclavées dans toutes les spécialités, en rapport avec les exigences du marché local de travail, a-t-on signalé. APS