Imprimer
Catégorie : Energie

Pas moins de 18 sites d’habitat précaire sur les 28 qui subsistent encore à Constantine ont été éradiqués depuis le début du mois de juillet en cours, a indiqué hier à l’APS le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), Abdelghani Dib. 

"En 12 jours à peine, 18 sites d’habitat précaire éparpillés à travers plusieurs coins de la ville de Constantine ont été éliminés et leurs occupants (plus de 800 familles) relogés à Ali-Mendjeli", a souligné ce responsable, affirmant que l’opération de déménagement des familles ciblées avait eu lieu dans de "bonnes conditions". Les 10 bidonvilles restants seront "effacés" de la carte de la ville "avant la fin de ce mois de Ramadhan", a encore assuré M. Dib, soulignant qu’avec l’achèvement de cette opération, Constantine aura définitivement tourné la page des bidonvilles qui l’enlaidissaient de toutes parts. L’élimination de ces derniers sites de bidonvilles a été menée dans le cadre d’une vaste opération de relogement de 3.000 familles vivant sur des sites précaires, lancée au début de juillet, a également indiqué le directeur de l’OPGI, précisant qu’"il sera question, juste après l’Aïd, de reloger environ 1.400 familles résidant dans des habitations menacées par le phénomène de glissement du terrain". APS