Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a annoncé, à Illizi, divers projets visant  l’amélioration de la  distribution et de la qualité de l’eau potable dans cette wilaya de  l’extrême Sud-est du pays.

S’exprimant lors de l’inauguration d’une station de déferrisation de l’eau  au chef-lieu de wilaya, le ministre a fait état de plusieurs opérations  programmées ou en cours de réalisation dans le secteur afin d’assurer un  bon approvisionnement et d’améliorer la qualité de l’eau desservie aux  citoyens. Il s’agit notamment d’une station de déferrisation de l’eau dans la  commune d’In-Amenas (d’une capacité de 10.000 m3), devant être lancée  prochainement, et d’une autre de moindre envergure projetée au Nord  d’Illizi, en plus de la programmation prochaine d’autres stations pour  l’amélioration de l’eau dans les régions qui en ont besoin, a précisé  M.Necib. Le ministre a fait part aussi d’un programme pour renforcer et améliorer  la gestion de l’Algérienne des eaux (ADE), à travers lequel la wilaya d’Illizi et la wilaya déléguée de Djanet vont bénéficier d’équipements  nécessaires à la bonne exécution des missions de cette entreprise, tout en  insistant sur la formation, en parallèle, de ses travailleurs. S’agissant de l’assainissement, un taux de raccordement de 96% a été  réalisé dans la wilaya d’Illizi appelée à bénéficier prochainement d’une  nouvelle station de traitement des eaux usées, a encore fait savoir le  ministre des Ressources en eau. M.Hocine Necib a signalé, par ailleurs, la levée du gel sur plusieurs  projets dans cette wilaya, dont un projet de station de traitement des eaux  usées dans la localité d’Ihrir (Sud du chef-lieu de wilaya), et un projet  de protection de la ville d’Illizi des inondations. La station de déferrisation de l’eau potable d’Illizi, d’une capacité de  traitement de 10.000 m3/jour, est susceptible de contribuer, grâce à ses  installations (4 tours, 4 bassins et les équipements de traitement), à la diminution du taux de fer de 4,5 mg/ litre à 0,3 mg/l d’eau, selon les  explications fournies. M. Necib s’est ensuite enquis du chantier d’une station de traitement des  eaux usées dans la localité de Tinemri, pour les besoins d’une population  de 40.000 habitants, retenu au titre du programme complémentaire de soutien  à la croissance et livrable au premier semestre de 2018. Après avoir inspecté, dans la même localité, un projet de réalisation d’un  château d’eau de 500 m3, devant alimenter cette concentration et les  quartiers environnants, le ministre a visité le projet de réalisation d’un  forage (au titre d’un programme de trois forages pour la ville d’Illizi), avant d’écouter un exposé sur un projet de mini-station de déferrisation, à lancer prochainement et destinée à prendre en charge les quartiers de Takebelt, Belbachir, Tin-Tourha, Sidi-Bouslah et Tinemri. Le ministre des Ressources en eau poursuit sa visite par l’inspection dans  la wilaya déléguée de Djanet, d’un projet de transfert de l’eau potable,  mis en service récemment au quartier Ifri. Composé de six forages, ce projet de transfert assure l’alimentation en  eau potable de la ville de Djanet et du quartier Ifri, depuis la station de  pompage de Tigherghart vers les réservoirs d’eau implantés au quartier  d’Ifri. Il clôturera sa visite dans la wilaya d’Illizi par la visite de la station  de traitement des eaux usées de la ville de Djanet.

APS