Près de 170.000 automobiles importées par le constructeur allemand et 25.000 autres produites en Chine, toutes entre 2005 et 2011, sont concernées par ce rappel, selon un communiqué des services chinois de contrôle de qualité, cité par l'agence officielle. Les générateurs de gaz qui servent à gonfler les coussins d'air peuvent se rompre inopinément, projetant des débris qui pourraient mettre en danger la sécurité des passagers, a précisé l'administration. Dans un communiqué séparé, BMW a précisé que les générateurs défectueux seraient remplacés gratuitement. Courant décembre, la marque avait déjà dû rappeler plus de 22.000 modèles BMW et Rolls-Royce du fait d'airbags risquant de ne pas s'ouvrir correctement à cause d'un problème de programmation. Le constructeur est fréquemment confronté à des problèmes d'airbags: en 2014, il avait dû rappeler pas moins de 1,6 million de véhicules à travers le monde.

AFP