Selon le classement effectué par le site iFixit, le smartphone de Samsung est le plus compliqué à réparer. Le LG G5 domine le classement.

La communauté d’iFixit démonte chaque année de nombreux ordinateurs et smartphones pour évaluer leur « réparabilité ». Un suivi qui leur permet en fin d’année de dresser un classement des équipements les plus faciles à réparer et de ceux pour lesquels c’est presque impossible. Si la difficulté de réparer les smartphones va crescendo d’une année à l’autre, le résultat reste très variable d’une marque à l’autre.  Leur sélection de cette année propose six modèles différents.

Samsung dernier du classement

Double bonnet d’âne pour Samsung qui occupe les deux dernières places du classement. Bon dernier le Galaxy S7, obtient la note de 3/10. Pour iFixit, le téléphone est en fait un « sandwich de colle et de verre », le rendant quasiment impossible à ouvrir et replacer. Le Samsung Note 7, au cœur des polémiques suite à ses problèmes de batterie  occupe la 5e place. iFixit reconnaît qu’il contient quelques éléments amovibles mais juge le modèle très dur à ouvrir et la batterie compliquée à remplacer.

LG et Google en tête

Juste au-dessus des modèles de Samsung, on trouve ceux d’Apple. Respectivement 3e et 4, les iPhones 7 et SE ont selon iFixit des problèmes différents. Le premier permet de remplacer facilement l’écran et la batterie mais nécessite 4 tournevis pour être démonté. Le second a les mêmes avantages mais est aussi plus fragile. Le câble du Touch ID pourrait ainsi être facilement abîmé pendant les réparations. Enfin, au sommet, on trouve le LG G5 en première position et le Google Pixel en seconde position. Le premier reçoit uniquement des louanges de la communauté de réparateurs alors que dans le cas du second ils pointent la difficulté de ne pas casser l’écran pendant le démontage. La communauté d’iFixit a effectué ce classement en prenant en compte la facilité qu’ils avaient eu à démonter les différents téléphones et la présence ou non de pièces amovibles. Des points négatifs sont attribués pour l’usage de colle ou d’éléments soudés.