Imprimer
Catégorie : Regions

 

Un premier lot de logements AADL (2000 unités), en réalisation au niveau de la ville nouvelle de Bouinane, à l’est de Blida, sera réceptionné durant le premier semestre 2016, a annoncé, avant hier, le wali Abdelkader Bouazgui.

Ce lot fait partie d’un programme de 5000 unités AADL, prévues à la réalisation au niveau de cette ville nouvelle, qui englobera près de 52.000 logements de tous types, à l’horizon 2019, a-t-il expliqué, lors d’une rencontre, consacrée aux préparatifs de réception du projet. Des responsable locaux, des cadres du ministère de tutelle, dont le directeur général de la Ville, Ali Bensaad, des représentants du ministère des Finances et autres responsables chargés de l’entreprise de la nouvelle ville de Bouinane, créée en 2006, ont pris part à cette rencontre. M. Bouazgui a insisté, à l’occasion, sur l’impératif de fédérer les efforts de tous les secteurs concernés (habitat, santé, les domaines, les travaux publics, le transport, l’hydraulique, l’énergie et autres), appelant chaque partie à poser les problèmes contraignant, à ce jour, la bonne marche des projets d’équipements publics accompagnant ces logements (structures scolaires, de santé, de services et autres réseaux divers). Il a, notamment, souligné la nécessité de leur lancement "à temps", pour que ces commodités "soient prêtes au rendez-vous", afin de recevoir les nouveaux résidants, dont le nombre avoisinera les 10.000 habitants. "Il est inconcevable d’attribuer des logements à leurs bénéficiaires, sans la réunion de toutes les conditions de vie nécessaires", a soutenu Bouazgui. Il a fait part, à cet effet, de la mise en place d’une commission réunissant tous les secteurs concernés par ce projet, qui sera présidé par le chef de la daïra, et dont la mission consistera à trouver des solutions aux contraintes posées. Un rapport hebdomadaire sera élaboré par cette commission pour le soumettre aux parties en charge du projet, alors qu’une rencontre mensuelle réunira les responsables locaux pour la mise au point d’un plan de travail relatif au même projet. Le directeur des Domaines, M. Mansouri, a soulevé, à l’occasion, le refus de certains propriétaires terriens de céder leurs terres dans le cadre de l’intérêt public. Une contrainte qui freine l’avancée des travaux liés à la réalisation de réseaux de routes notamment, a t-il souligné, signalant, néanmoins, la libération, à ce jour, de plus de 360 ha de terrains privés, et l’indemnisation de leur propriétaires avec un montant de plus de 20 milliards Da. Le wali a, également, lancé un appel à tous les investisseurs du pays, à venir investir dans divers secteurs (sport, santé, éducation, tourisme, industrie). Une surface de 186 ha de la nouvelle ville de Bouinane a été affectée pour d'éventuels investissements, a t-il dit, soutenant que la "nouvelle ville ne doit pas se limiter qu'aux logements AADL, et ne doit pas être une cité dortoir". Il a, en outre, insisté sur l’impératif de lancement des projets de routes, d’électricité, de gaz et d’assainissement, à la vue de leur caractère "prioritaire".

APS