Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a lancé, avant hier depuis Annaba où il effectuait une visite d’inspection, un appel aux investisseurs privés pour qu’ils intègrent la dynamique imprimée au secteur du bâtiment en Algérie.

"L’investisseur privé est invité avec force à se joindre aux efforts des pouvoirs publics, d’autant que l’Etat a mis en place l’arsenal juridique nécessaire et s’emploie avec détermination à régler le problème du foncier", a souligné en substance le ministre. M. Tebboune a indiqué, à ce propos, que les opérateurs privés doivent aujourd’hui participer de manière résolue à la concrétisation, notamment, des projets d’accompagnement, tels que les infrastructures de loisirs destinées à rendre nos cités "plus vivables". Le ministre qui s’exprimait au pôle urbain intégré de Draâ Errich, dans la commune d’Oued El Aneb, constatant un retard en matière d’assainissement, amenée d’énergie électrique et d’eau potable, ainsi qu’en ce qui concerne les aménagements extérieurs, souligné que son département à saisi les services du premier ministère en vue de la tenue très prochaine d’une réunion interministérielle à l’effet de résorber au plus vite ces retards. Sur place, M. Tebboune a instruit les responsables concernés à l’effet de revoir le master-plan du pôle urbain intégré afin d’y dégager des terrains qui faciliteraient l’accès des investisseurs privés desquels il est attendu une participation active à la réalisation de structures d’accompagnement. "Nous sommes déterminés à faire de Draâ Errich une ville attractive où il fera bon vivre", a souligné le ministre, ajoutant dans le même contexte que l’Etat est également résolu à réserver à ce pôle urbain le même traitement que celui administré à Sidi-Abdallah, d’autant, a-t-il rappelé que Draâ Errich est destiné à abriter 200.000 habitants dont une majorité de jeunes qui auront besoin de structures adaptées, de lieux de loisirs, de piscines, etc. Notons que 9.000 logements ont déjà été lancés au pôle urbain de Draâ Errich, dont 2.500 unités relevant de la formule location-vente gérée par l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL). Le ministre qui a visité un logement-type réalisé dans le cadre de cette dernière formule s’est particulièrement réjoui de constater l’utilisation de matériaux de fabrication nationale, ce qui contribuera, a-t-il souligné, à imprimer une nouvelle dynamique aux PME algériennes. A Berrahal, M. Tebboune s’est enquis de l’état d’avancement du pôle urbain de Kalitoussa où sur 6.800 logements, tous segments confondus, en cours de construction, 5.000 seront achevées d’ici à la fin de l’année en cours. Le ministre a une nouvelle fois insisté sur l’activation des travaux d’amenée d’énergie, d’aménagements extérieurs et de traitement de l’environnement. Le ministre a achevé sa tournée dans la commune d’El Bouni où il a inspecté le site de Boukhadra qui abrite un chantier de réalisation de 1.163 logements AADL dont 500 seront achevés, selon les explications fournies sur place, en décembre prochain.

APS