Plus de 6 tonnes de produits alimentaires, stockées par deux opérateurs économiques, ont été saisies mercredi à Mostaganem, a-t-on appris de la Direction du commerce de la wilaya

. Cette opération intervient suite au renforcement du contrôle de l'approvisionnement du marché local pour "parer à toute pratique commerciale illicite" durant cette conjoncture marquée par des mesures de prévention sanitaire contre la propagation du coronavirus, a précisé à l'APS le chef de service de l'Observation du marché et de l'information économique, Sid-Ahmed Ghali. Les produits saisis dans le premier entrepôt sont l'huile alimentaire (160 bidons de 5 litres et 160 autres de 4 litres), le sucre (1,6 tonne), le café en poudre et vert (175 kg et 240 kg), la tomate en conserve (plus d'une tonne) et des fruits secs (860 kg). D'autres produits étaient également stockés dans ce même endroit, dont 171 kg de noix de coco, 235 kg de riz, 425 kg d'arachides, 136 kg de confiture, 27.648 cubes exhausteurs de goût (jumbo), et 640 flacons de vinaigre, a fait savoir M. Ghali. Le deuxième entrepôt appartenant à un autre commerçant abritait, quant à lui, 42 sacs de lait en poudre pesant chacun 25 kg, soit plus d'une tonne au total pour une valeur de 460.000 dinars. Selon le même responsable à la Direction du commerce, les deux opérateurs mis en cause, qui ne sont pas titulaires d'un registre de commerce spécifique à l'activité d'entreposage, ont été convoqués pour la poursuite des investigations concernant les factures d'achat et les pratiques de spéculation. De son côté, le directeur du commerce de la wilaya de Mostaganem, Mokhtar Belhassan a annoncé la saisie, ce mercredi, de 3 quintaux de poulet impropre à la consommation au niveau de la commune de Kheir-Eddine, l'opérateur incriminé ayant profité de la conjoncture que traverse le pays. M.Belhassan a annoncé, lors d'une conférence de presse tenue au siège de la wilaya, que le contrôle de la qualité et la répression des fraudes ont été consolidés à Mostaganem par la mobilisation de 6 nouvelles équipes d'agents en appoint aux 13 déjà opérationnelles sur le terrain.

278 passagers algériens venus de France mis en quarantaine

 Deux cent soixante-dix-huit (278) citoyens algériens venus de France ont été mis en quarantaine dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris, de la direction de la Santé et de la Population de la wilaya. "Arrivés à l'aéroport international d'Oran dans la matinée du vendredi à bord de deux avions en provenance de Lyon et de Marseille, les 278 passagers ont été mis en quarantaine au niveau de deux établissements hôteliers privés dans la zone d'expansion touristique (ZET) "Les Sablettes" à la commune de Mazagran (Mostaganem Ouest). "Dans ce cadre, une quarantaine de personnes ont été mobilisées parmi le personnel médical et paramédical et les agents administratifs pour assurer la surveillance et les soins médicaux des citoyens mis en quarantaine pendant 14 jours", a ajouté la même source. Trois ambulances et une clinique mobile avec des médecins spécialistes en médecine interne, réanimation et maladies infectieuses ont été également mobilisées pour suivre l'état des voyageurs mis en quarantaines dont des personnes âgées et des enfants issus de plusieurs wilayas, selon la même direction. A leur arrivée à l'aéroport international d'Oran, les Algériens venus de France ont été directement transférés aux deux structures hôtelières pour leur isolement, à bord de 20 bus assurés à cet effet par les services de la wilaya, a affirmé la direction locale des Transports. A rappeler que le groupe hôtelier AZ, Al-Mountazah et Al-Mansour Palace et Zohor (Mostaganem) avaient mis leurs établissements à la disposition des autorités locales pour le placement en quarantaine des citoyens, en cas de besoin, a-t-on appris de la direction locale du Tourisme. Selon les mêmes sources, une troisième vague de passagers algériens qui arriveront du Royaume-Uni sur le prochain vol Londres-Oran seront placés en quarantaine au niveau de l'un des hôtels situés aux Sablettes.

APS