Une enveloppe de 50 millions de DA a été mobilisée sur le budget de wilaya de Tizi-Ouzou, pour venir en aide aux familles vulnérables, a-t-on appris, du chargé de communication de la wilaya,

Mokrane Aouiche. Cette décision a été prise lors d’une réunion de coordination des membres de la cellule de crise de la wilaya, présidée par le wali Mahmoud Djamaa, pour la mise en application des dernières instructions du Premier ministre Djerad Abdelaziz, portant mise en place d’un dispositif "particulier" d’assistance et d’accompagnement des citoyens pour limiter les répercussions économiques et sociales des mesures de confinement instaurées pour endiguer la propagation du Coronavirus en Algérie, a souligné M. Aouiche. Cette enveloppe sera destinée à l’achat en gros de denrées alimentaires en vue de constituer des colis qui seront distribués aux familles à faible revenus ou qui comptent des membres handicapés. A cet effet le wali a demandé aux directeurs de wilaya de collaborer davantage avec les comités de villages notamment pour l’établissement des listes des familles vulnérables, pour la réussite de cette opération de solidarité, a-t-on ajouté de même source. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou l'instruction du Premier ministre émise hier (dimanche) et qui préconise que "pour chaque quartier, village ou regroupement d’habitations, il sera procédé à la désignation d'un responsable de comité choisi parmi les responsables d'associations ou des habitants de la localité jouissant du respect de la population, l’objectif étant de mettre en place un encadrement populaire assuré par les citoyens eux-mêmes ou leurs représentants", est déjà appliquée dans plusieurs villages de Tizi-Ouzou, rappelle-t-on. Dans plusieurs localités de cette wilaya, qui jouit d’une organisation sociale traditionnelle active, des groupes de jeunes ont été mobilisés depuis la semaine dernière par des comités de villages ou des associations, afin d’organiser et d’accompagner le confinement des populations, a travers notamment des actions de solidarités avec les familles à faible revenus, qui reçoivent ainsi des dons en nature ou en espèces. A la fin de cette séance de travail, le wali s’est assuré auprès des directeurs concernés de la disponibilité des produits de première nécessité sur le marché local. Dans l’après-midi il s’est déplacé à la semoulerie MIS de Draa Ben Khedda, qui triture quotidiennement 1600 quintaux de blé dur pour approvisionner le marché en semoule, selon les chiffres communiqués par le directeur local de services agricoles (DSA) Laib Makhlouf. M. Djamaa félicité le propriétaire pour sa contribution pour rendre ce produit de première nécessité disponible pour le consommateur. M. Laib a indiqué, à l'APS, que la wilaya de Tizi-Ouzou produit quotidiennement une quantité de 1500 quintaux de semoule, pour les besoins du marché local, a-t-il dit.

APS