Imprimer
Catégorie : Regions

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé, à partir de Tipasa, l’impératif de l’exploitation de produits agricoles alternatifs pour consacrer un équilibre entre les produits du secteur.

"Le programme du président de la République prescrit la nécessité de l’exploitation de produits agricoles alternatifs, tels que le maïs, la betterave sucrière, et les graines oléagineuses, pour consacrer une sorte d’équilibre entre les différent produits agricoles", a souligné le Premier ministre lors de son inspection du silo de stockage des céréales d'Ahmer El Aïn relevant de l'Office algérien interprofessionnel des céréales(OAIC). S’adressant au Directeur général de l’OAIC, il lui a recommandé l’impératif de "recourir à d’autres types de produits agricoles, avec un développement progressif de la production, pour réduire les importations de blé, qui coûtent des milliards de dollars", a-t-il observé. Estimant, en outre, que l’Algérie "dispose de ressources qui lui permettent d’encourager les agriculteurs dans ce sens, notamment au niveau des Hauts plateaux et du Sahara, dans le but de réduire la facture d’importation en devises, en cette période caractérisée par un recul des cours des produits pétroliers", a-t-il relevé. Pour M. Djerad, "c’est une opportunité pour nous de recourir au produit national, car il est à la base de l’indépendance économique. La sécurité alimentaire passe par ces mesures et décisions qui mettront l’Algérie à l'abri de la dépendance aux hydrocarbures", a-t-il soutenu.

L'entreprise COPHYD fait don de 10.000 unités de gel hydro-alcoolique

L’entreprise COPHYD, spécialisée en parfumerie et cosmétique, a fait don de 10.000 unités de 500 ml de gel hydro-alcoolique désinfectant au profit de la wilaya de Tipasa, dans le cadre des efforts de soutien aux autorités publiques dans leur lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué lundi la société dans un communiqué. Selon le document, dont une copie a été remise à l’APS, "la SARL (Société à responsabilité limitée), en tant qu’entreprise citoyenne concernée directement par la situation sanitaire traversée par le pays, en raison de la propagation du coronavirus, a fait don d’une partie importante de ses matières premières sous forme de liquide alcoolique désinfectant", est-il indiqué. Ce geste solidaire de l’entreprise COPHYD, dont le siège est sis à Koléa, consiste dans 10.000 unités de 500 ml de liquide alcoolique désinfectant, destinées, selon la même source, à différents organismes et structures de la wilaya de Tipasa, dont les banques de la région, les services de Poste, Sonelgaz, et les sièges des communes et daïra. Le même don est, également, destiné à être exploité dans les opérations de désinfection des services de la wilaya, du groupement territorial de la Gendarmerie nationale et de la sûreté de wilaya, est-il ajouté dans le même communiqué.

APS