Imprimer
Catégorie : Regions

 

La totalité du tronçon de l’autoroute est-ouest traversant la wilaya de Constantine, dont un segment d’une trentaine de km (y compris le contournement de Djebel Ouahch) est en chantier et sera ouverte à la circulation "avant fin 2015",

a affirmé, avant hier, le wali, Hocine Ouadah. Ce responsable a ajouté, dans une déclaration à l’APS, à l’issue d’une visite dans différents chantiers relevant du secteur des travaux publics, que traverser d’un trait le parcours Alger-El Tarf". Le wali qui s’est félicité de cet acquis de "première importance", a également souligné que l’Etat a mobilisé "tous les moyens nécessaires" pour permettre la livraison de ce tronçon autoroutier "névralgique". Le segment restant de l’autoroute, dans sa partie transitant par Constantine, reliera Djebel Ouahch au lieu-dit El Kentour, près des limites administratives de la wilaya voisine de Skikda, ont précisé, sur place, les responsables locaux du secteur, rappelant que la wilaya est traversée par l’autoroute sur un linéaire de 65 km, dont 33 sont ouverts à la circulation. Au cours de sa tournée, M. Ouadah s’est notamment enquis de l’état d’avancement des travaux de réalisation du contournement de Djebel Ouahch, sur 13 km. Un tronçon devant être réceptionné et ouvert aux usagers "avant l’hiver", a-t-on affirmé. Le wali a insisté sur le fait que le plan organisationnel mis en place il y a quelques mois par la tutelle, à la suite des retards enregistrés dans la réalisation de ce contournement ont donné leurs fruits et le résultat est aujourd’hui "plus que probant". Plusieurs portions de ce contournement dont la réalisation avait été décidée à la suite de l’affaissement qui avait affecté un des tunnels de Djebel Ouahch ont été achevées et le produit noir déjà épandu, a-t-on constaté sur place. Le wali avait entamé sa visite au chantier de modernisation de la route nationale (RN) n° 20 reliant El Khroub à Ain Abid sur 20 km, où il a donné des instructions fermes à l’effet de lever toutes les contraintes entravant l’avancement des travaux sur un linéaire de 2 km. La déviation des câbles électriques et de fibre optique, la démolition d’un pont métallique situé sur le tracé et l’évacuation des familles résidant dans des logements situés sur l’emprise de la chaussée figurent parmi les principales contraintes soulevées sur place.

Équipement biométrique pour la délégation communale d’Ali Mendjeli

La délégation communale d’Ali- Mendjeli (El Khroub) sera "prochainement" dotée d’un équipement biométrique pour faciliter les opérations de retrait des passeports par les habitants de cette agglomération, a indiqué avant hier le wali, Hocine Ouadah. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Etat pour améliorer le service public en favorisant davantage la décentralisation de l’administration, a souligné le chef de l’exécutif local dans une déclaration à l’APS, en marge d’une visite d’inspection de chantiers du secteur des travaux publics. Il s’agit là, a ajouté M. Ouadah, d’une mesure destinée à permettre à cette ville appelée à accueillir près de 500.000 habitants d’être "autonome" dans le cadre d’un plan d’organisation administrative "en voie d’élaboration par les pouvoirs publics". L’équipement biométrique devant être installé dans les locaux de la délégation communale d’Ali-Mendjeli permettra aux habitants de retirer leurs passeports biométriques puis, dans une étape ultérieure, leurs cartes nationales d’identité biométriques, a conclu le wali.

Importante opération de démolition des bidonvilles et des constructions illicites

Une grande opération de démolition des bidonvilles et des constructions illicites, dont les habitants ont été récemment relogés, a été entamée à Constantine, ont indiqué les services de la wilaya dans un communiqué diffusé avant hier. L’opération, lancée jeudi dernier, a concerné 164 habitations précaires dans les cités Fellahi 1 et 2 et de Ziadia que des enfants et des proches des familles évacuées et relogées ont aussitôt réoccupé, souligne le document.

Cette démarche qui se poursuivra jusqu’à l’éradication des baraques et autres constructions vétustes ou réalisées illicitement, intervient dans le cadre de la lutte contre les sites de bidonvilles qui réapparaissent, çà et là dans la ville depuis l’entame du programme du président de la République portant éradication de ce type d’habitat. L’action a également pour objectif de récupérer plusieurs assiettes foncières appelées à recevoir de nouveaux projets de développement dans le respect des règles de l’urbanisme, et qui répondent aux besoins des citoyens. La démolition des bidonvilles a aussi concerné les constructions érigées de manière illégale, démolies avec la collaboration des éléments de la sûreté de wilaya, indique-t-on encore de même source. Pour rappel, la wilaya de Constantine a engagé depuis juillet 2015 une vaste opération de relogement qui a bénéficié à quelque 3.000 familles.

Une cinquantaine de maisons d’édition au prochain salon du livre

Quelque cinquante (50) maisons d’édition sont attendues au 2ème salon du livre prévu début octobre à Constantine, a indiqué, avant hier à l’APS, le directeur de la culture, Djamel Foughali. Cette édition, parrainée par le département Livre et Littérature du commissariat de l'évènement "Constantine, capitale de la culture arabe", en coordination avec la direction de la culture, sera organisée sous des chapiteaux devant être dressés sur l’esplanade Ahmed-Bey, en plein coeur de la ville, ce qui devrait assurer le succès populaire de la manifestation, a estimé le même responsable. "Plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages seront exposés au grand public lors de ce salon qui prévoit un stand réservé exclusivement aux ouvrages édités dans le cadre de la grande manifestation culturelle qu’abrite la ville des ponts depuis le 16 avril dernier", a encore indiqué M. Foughali. Des conférences dédiées aux livres et à la lecture, des tables rondes sur la lecture et ses apports à l’éducation de l’enfant, des concours thématiques, des jeux pour enfants ainsi que des rencontres littéraires et des veillées poétiques seront organisés en marge de ce salon dans la petite salle de conférence du palais de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa, situé non loin de l’esplanade Ahmed-Bey, a fait savoir le directeur de la culture.

APS