Les mesures de prévention et de protection ont été renforcées à Bouira sur de nouvelles instructions du wali Lekhal Ayat Abdesmlam afin de faire face à la recrudescence des cas de la Covid-19 dans cette wilaya où la situation sanitaire "est jugée instable", a-t-on indiqué à la Direction de la santé et de la population (DSP).

"Suite à la recrudescence des cas de contamination, nous avons décidé de renforcer les mesures de prévention pour freiner la propagation du virus de la Covid-19", a souligné Lekhal Ayat Abdeslam dans une décision dont l’APS détient une copie. Dans le cadre de ces mesures, le premier magistrat de la wilaya a décidé de fermer à nouveau tous les stades de proximité, les jardins publics, ainsi que les marchés et les espaces de détente et de loisir. M. Ayat a demandé aux services concernés d’appliquer "à la lettre et de façon rigoureuse" toutes ces mesures et de "recourir à la répression et à la sanction de toute infraction ou violation de la loi" en cette période de crise sanitaire. "Tous les services concernés de la wilaya ainsi que les services de sécurité sont mobilisés pour veiller à la mise en application stricte des mesures de prévention pour lutter contre la propagation de la Covid-19", a souligné le chef de l’exécutif dans sa décision. L'épidémie s’est vite propagée dernièrement dans plusieurs régions, notamment à M’Chedallah, El Adjiba, Bechloul et El Asnam. A M’Chedallah, le pavillon réservé aux patients de la Covid-19 à l’hôpital Kaci Yahia est "complètement débordé" ces derniers jours. Plusieurs médecins et infirmiers de cet hôpital ont réitéré leur appel aux populations locales pour qu’elles se confinent et se protègent face au retour de cette maladie dans la région. La localité la plus touchée est celle de Semmache, qui relève de la commune d’El Adjiba (est de Bouira), et qui enregistre chaque jour de nouveaux cas. "Un relâchement dans le respect des mesures barrières et l’insouciance des citoyens est derrière cette recrudescence des cas à Bouira, les citoyens doivent se méfier de cette maladie qui fait toujours des victimes", a mis en garde le directeur de la santé et de la population (DSP), Mohamed Laib. "La situation est catastrophique, les gens doivent se méfier et se protéger", a insisté M. Laib.

 APS