Une centaine de promoteurs bénéficient chaque année à Ouargla du programme de formation international dit "GERME" (Gérez Mieux votre Entreprise), a-t-on appris auprès de la Chambre locale de l’artisanat et des métiers (CAM).

Il s’agit de jeunes porteurs de projets, entrepreneurs et gérants d’entreprises en activité, dont des producteurs et fournisseurs de services formés lors de sessions de formation organisées par la CAM d’Ouargla depuis 2013, dans le cadre du programme GERME, initié par le Bureau international du travail (BIT), a affirmé à l’APS le directeur de la CAM, Abdelkader Hachani. Ce programme de formation s’articule autour de quatre thèmes fondamentaux, à savoir ''Trouvez Votre Idée d’Entreprise'' (TRIE), ''Créez Votre Entreprise'' (CREE), ''Gérez mieux Votre entreprise'' (GERME) et "Agrandissez Votre Entreprise" (AVE), a-t-il expliqué. Il vise à développer les connaissances sur les modes modernes de management des micro-entreprises et petites et moyennes entreprises (PME), en permettant aux bénéficiaires de lancer leurs projets, en plus de promouvoir la rentabilité et la productivité de leurs entreprises existantes, a ajouté M. Hachani. S’étalant sur dix jours, la session de formation du programme GERME, dont l’encadrement est assuré par des formateurs agréés par le BIT, comprend divers modules, notamment le marketing, la comptabilité, l’approvisionnement, la gestion des stocks, le calcule des coûts, la planification financière, le personnel et la productivité et l’entreprise et la famille, a-t-il poursuivi. Pour encourager l’esprit d’innovation et booster l’entreprenariat chez les porteurs de projets dans le domaine du tourisme et de l’artisanat, la CAM a signé récemment une convention de partenariat avec la direction du Tourisme et de l’Artisanat (DTA) et l’antenne de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) de la wilaya d’Ouargla. Cette convention intervient en application d’un accord établi entre le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familiale et le ministère délégué auprès du premier ministre chargé des micro-entreprises, selon le même responsable. Une commission locale de supervision, composée de cadres de la CAM, de la DTA et de l’ANSEJ, sera installée pour s’occuper de l’élaboration du programme d’action de cette convention s’étalant sur cinq ans, a-t-il fait savoir. Elle a pour objectif d’accompagner les porteurs de projets dans le domaine du tourisme et de l’artisanat et d’encourager l’esprit de créativité et d’entreprenariat chez eux, dans le but de contribuer au développement local notamment, a-t-il précisé.    La CAM d’Ouargla compte actuellement prés de 12.000 artisans activant dans différents métiers, à savoir les métiers d’art, la production de matières et les services.

 APS