La campagne labours-semailles de l'actuelle saison agricole cible, dans la wilaya d'El Bayadh, une superficie globale de 14.000 hectares, a-t-on appris auprès de la direction des Services agricoles (DSA).   

Le chef de service organisation de la production et appui technique, Mohamed Djebiri, a indiqué que cette campagne lancée depuis le début du mois d'octobre dernier a touché à ce jour une surface estimée à 1200 ha. La surface cultivée a augmenté cette saison d'environ 2.000 ha par rapport à la saison dernière, avec une superficie irriguée atteignant un total de 5.500 ha, soit une hausse de 500 ha par rapport à la saison agricole écoulée. Pour assurer le bon déroulement de la campagne labours-semailles, les ingénieurs et les techniciens du bureau de vulgarisation agricole à la DSA mèneront des sorties sur terrain afin d'accompagner les producteurs en leur donnant des conseils et des directives, notamment en ce qui concerne la nécessité d'utiliser des semences traitées pour augmenter la production, et en leur fournissant des conseils et des orientations sur l'utilisation des semences pour augmenter la production. Quelque 18 000 qx de semences ont été fournis cette saison avec la mise en place, lors des sorties sur terrain, du protocole de prévention contre la pandémie du coronavirus, selon la même source. Le secteur agricole s'appuie sur l'augmentation de la superficie céréalière dans la wilaya à chaque saison agricole pour développer cette filière, notamment sur les terres irriguées, grâce au soutien continu accordé aux professionnels dont l'effectif est estimé à 2.500. Depuis 2019, plus de 550 agriculteurs ont bénéficié d'équipements d'irrigation, dont 315 cette année, dans le cadre d'une opération visant à soutenir les céréaliculteurs en équipements d'irrigation, dotée d'une enveloppe financière de 60 millions DA dans puisée du Fonds national de développement agricole (FNDA). La surface agricole dédiée la céréaliculture dans la wilaya d'El Bayadh connait une amélioration sensible chaque saison. La région de Bougtob représente, à elle seule, plus de 50 pour cent de la surface labourée chaque année, à côté des régions de Boualem, Brizina, El Bnoud et autres.

APS