Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a procédé à Ouled Rahmoune, dans la wilaya de Constantine, à la pose de la première pierre d’un projet de réalisation d’une nouvelle usine de production de carbonate de calcium micronisé.

La nouvelle usine, implantée dans l’environnement immédiat de l’unité de production et de commercialisation des granulats et de carbonate de calcium, "produira annuellement 100.000 tonnes de produits micronisés de haute qualité" utilisés dans divers domaines industriel, agricole et pharmaceutique également, a fait savoir le ministre à la signature du contrat de partenariat pour la réalisation de cette usine entre l’Entreprise nationale des Granulats (ENG) et l’Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie ECC/CR Metal. Mettant en avant "l’importance de ce projet", appelé à accompagner l’effort de l’Etat orienté vers la relance des industries de transformation, le ministre a insisté sur la l’impératif respect des délais de réalisation (fixés à 30 mois) et la qualité des travaux qui doivent être conformes aux normes internationales. La production du carbonate de calcium micronisé "est un nouveau créneau que l’Algérie s’apprête à exploiter dans le cadre de ce projet structurant qui viendra renforcer le potentiel minier national et, par ricochet, soutenir la croissance économique pour un développement durable", a souligné M. Arkab, tout en mettant l’accent sur l’importance de la formation pour rentabiliser ce genre d’investissement. Affirmant que des projets de réalisation d’usines de fabrication de divers types de matières premières seront lancés "prochainement" dans plusieurs wilayas du pays, le ministre a indiqué que l’objectif était de "réduire la facture d’importation, soutenir l’élan des industries de transformation et ouvrir de nouveaux postes d’emplois". La future usine de production de carbonate de calcium micronisé permettra de répondre aux besoins nationaux en la matière, et assure une diversification dans l’offre au service de l’économie nationale, a souligné M. Arkab, précisant que son département "oeuvre, à travers ce genre d’investissement, à moderniser et à rentabiliser le secteur minier, maillon fort des industries". La réalisation et l’équipement de cette usine a nécessité un investissement de 5 milliards de dinars, selon les responsables concernés qui ont fait état de l’importation, à ce jour, par l’Algérie de 270.000 tonnes de produits de bicarbonate de calcium. L’unité de production et de commercialisation des granulats et de carbonate de calcium de Constantine produit annuellement 300.000 tonnes de cette substance multi-fonctionnelle permettant de couvrir environ 40% des besoins nationaux, selon les précisions fournies sur place.

Elaboration de 26 contrats de recherches de substances minérales

 Le ministre des Mines, Mohamed Arkab a fait état, dimanche à Constantine, de l’élaboration de 26 contrats de recherches de substances minérales à travers le pays. "Le secteur des mines a déjà élaboré 26 contrats de recherches de nouvelles substances minérales dans la perspective d’élargir la base minière algérienne et trouver des extensions dans les gisements existants en vue d’augmenter la production nationale en la matière", a précisé le ministre lors d'une conférence de presse en marge d’une visite de travail dans cette wilaya. Les contrats de recherche ont été établis par l’Agence des activités minières (AAM) et l’Office national de la recherche géologique et minière (ONRGM), a déclaré le ministre, qui a insisté sur l’impératif "d’augmenter et de multiplier" la production des matières premières considérées comme la base du développement durable. L’investissement dans le domaine minier constitue aujourd’hui une "obligation", d’autant plus, a ajouté le ministre que l’Algérie s’attèle à relancer les industries de transformation, nécessitant la disponibilité des matières premières en quantités suffisantes. Dans ce cadre, M. Arkab, qui a indiqué que l’Algérie possède un "important potentiel minier", a fait état d’une vaste opération de mise à jour du domaine minier lancée à l’aide des technologies de pointe et de la géophysique aéroporté (système d’acquisition de données géophysiques à l'aide d'un aéronef). Il s’agit là, d’un "balayage total devant permettre l’identification avec précision les indices et les gisements existants et l’élargissement de la carte minière nationale", a précisé le ministre, réitérant l’engagement de son département ministériel à "ouvrir le champ d’investissement dans ce domaine dans le strict respect de la loi en vigueur". A son arrivée à Constantine, le ministre des Mines, Mohamed Arkab a posé, à Ouled Rahmoune, la première pierre d’un projet de réalisation d’une nouvelle usine de production de carbonate de calcium micronisé. Le ministre a également visité une usine de production de carbonate de calcium de statut privé implanté dans la même région (Ouled Rahmoune).

APS