L’association nationale des jeunes bénéficiaires de microcrédits et des jeunes investisseurs appelle à la création d’une "cellule de suivi" des micro-entreprises du secteur des télécommunications, a indiqué avant hier à M’sila son président

, Nassim Diafat. Rencontré en marge de la caravane nationale de la micro-entreprise qui observe une halte dans la capitale du Hodna, M. Diafat a souligné que cette cellule qui mettrait à contribution des représentants du ministère du Travail, des dispositifs de soutien à l’emploi et d’Algérie Télécom, aura pour tâche de "recenser les insuffisances relevées sur le terrain" et de jouer un rôle de "force de proposition". Il a également invité les organisations du patronat à confier des projets en sous-traitance aux micro-entreprises de jeunes. La caravane qui a entamé sa tournée au début du mois en cours à Skikda sillonnera, en trois mois, les quatre coins du pays. Elle est conjointement organisée par l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), Algérie Télécom et l’association nationale des jeunes bénéficiaires de microcrédits et des jeunes investisseurs. Une convention signée en 2011 entre Algérie Télécom et l’ANSEJ a permis la création, à ce jour, de 300 micro-entreprises spécialisées dans les TIC ainsi que la formation de 504 techniciens par Algérie Télécom. Depuis le début de son périple, la caravane a recensé, selon ses organisateurs, 950 jeunes intéressés par la création de micro-entreprises spécialisées.

APS