Une enveloppe financière de plus de 1,3 milliard DA a été octroyée au titre de l'exercice 2021 pour le financement de 159 opérations de développement des zones d'ombre de la wilaya d'Annaba, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.      

Ce montant est destiné au financement des actions d'urgence de prise en charge des préoccupations des habitants des zones d'ombre en matière d'alimentation en électricité et gaz, d'éclairage public, de réalisation et réhabilitation de tronçons routiers, de cantines scolaires et de requalification de classes de cours et salles de soin, a-t-on indiqué. Il a précisé que 40 opérations concernent la réalisation et la réhabilitation de tronçons routiers, 59 l'approvisionnement en eau potable, 25 le raccordement au réseau d'électricité tandis que le reste des opérations porteront sur l'amélioration des conditions de scolarisation, la réalisation de stades de proximité et d'espaces pour jeunes, l'élimination de risques naturels et l'aménagement de réseaux d'assainissement.        L'ensemble des communes de la wilaya, qui ne totalisent pas moins de 110 zones d'ombre, bénéficieront de ces opérations et ce à travers "une répartition équitable'‘ des programmes de développement et de prise en charge des préoccupations des habitants des localités reculées et enclavées, a-t-on assuré. En 2020, des localités reculées des communes de Chetaïbi, Seraïdi, El Eulma et Ain Berda ont bénéficié de plusieurs opérations de raccordement aux réseaux de gaz et d'électricité outre le renforcement du ramassage et cantines scolaires, est-il indiqué.

 APS