Une nouvelle stratégie sera mise en place à partir de l’année de 2016 au niveau du port et de l’aéroport d’Oran pour prévenir contre les maladies transmissibles et non transmissibles, a-t-on appris avant hier du chef du service prévention de la DSP de la wilaya d’Oran.

En marge d’une rencontre de formation régionale au profit des agents de contrôle sanitaire aux frontières, tenu à l’ITSP d’Oran, le docteur Larbi Deharib a indiqué que la direction locale de la santé et de la population s’attelle à élaborer une nouvelle stratégie de prévention contre les maladies transmissibles ou non au niveau de l’aéroport international Ahmed Ben Bella et le port d’Oran. Cette nouvelle stratégie sera mise en oeuvre dès 2016, alors que l’année actuelle est consacrée à la formation des agents de contrôle sanitaire aux frontières destinée à mettre à niveau leurs connaissances et à leur transmettre les données les plus récentes et les plus complètes sur ces maladies.  La nouvelle stratégie doit inclure dans la nomenclature des maladies les zoonoses et prévoit l’implication de tous les secteurs à l’instar de ceux de l’agriculture, du commerce et des douanes eu égard au grand nombre d’animaux (bovins, chiens et chats entre autres) réceptionnés au port d’Oran. Cette formation, organisée par l’Observatoire régional de la santé, avec le concours de la DSP d’Oran, cible tous les agents de la prévention sanitaire au niveau de tous les postes frontaliers de l’Ouest du pays (Oran, Tlemcen et Mostaganem), notamment les médecins généralistes et les agents paramédicaux comme l’a précisé la directrice de l’Observatoire, Mme Nawel Belarbi.  Cette formation se déroulera en deux cycles. Le premier s’étalant du 3 au 7 mai en cours et portera sur l’organisation de la santé aux frontières. Le second est prévu du 24 au 28 (mai) et s’intéressera à la problématique de la prévention épidémiologique au niveau des aéroports et ports. De son côté, le responsable de la DSP d’Oran, Abdelkader Kessab, a mis en exergue l’importance de la formation des agents de la prévention sanitaire aux frontières et dont la mission "exige une vigilance accrue pour prévenir et lutter contre les maladies contagieuses du fait que le pays connaît une importante circulation des personnes et des marchandises". APS