Une première expédition de 11 tonnes de viandes rouges destinées à approvisionner les marchés des wilayas du Nord du pays a été effectuée depuis Adrar, et sera suivie d’autres prochainement.

L’opération intervient en application des instructions des hautes autorités du pays visant à assurer un approvisionnement du marché national en viandes rouges, en prévision du mois sacré du Ramadhan, en recourant à la richesse animale existante dans les wilayas du Sud du pays, a affirmé le wali d’Adrar, Larbi Bahloul. Cette première expédition a fait l’objet d’une minutieuse préparation, en coordination avec les directions de l’agriculture et du commerce et les services vétérinaires, a déclaré le chef de l’exécutif de wilaya en invitant les opérateurs économiques à adhérer, de leur côté, à la démarche, de sorte à la fois à valoriser la richesse animale locale et à préserver le pouvoir d’achat du consommateur.               Pour sa part, le directeur du Commerce de la wilaya, Mohamed Yousfi, a fait savoir que cette première expédition de viandes bovines, dont l’abattage s’est effectué dans la wilaya d’Adrar, sera orientée vers le Nord du Pays et contribuera à réduire les importations du pays en ce produit de large consommation, notamment durant le Ramadhan, à assurer des prix concurrentiels et à booster les activités d’élevage dans la région. L’opération vise à garantir une stabilité des prix des viandes sur le marché national, sans impacter ceux du marché local, grâce à l’activité des agents de contrôle, a ajouté le même responsable en signalant, par ailleurs, l’ouverture prochaine de marchés de la Rahma dans la wilaya d’Adrar durant le mois de Ramadhan, avec pour but principal d’assurer une disponibilité de l’offre à des prix à la portée des bourses des citoyens. La directrice des Services agricoles d’Adrar, Sabiha Boussedra, a indiqué que le ministère de tutelle a prévu un dispositif de suivi de l’opération et d’accompagnement des opérateurs économiques, à travers la mobilisation de vétérinaires pour veiller à la préservation de la santé du cheptel et au suivi des étapes d’abattage, de stockage et de transport des viandes dans de bonnes conditions. L’opération sera ponctuée par d’autres expéditions de viandes rouges à partir du Sud pour approvisionner les marchés du Nord du pays, a-t-elle assuré.

APS