La session de février de la rentrée de la formation professionnelle sera marquée, dans la wilaya d'Ain Témouchent, par 7 nouvelles spécialités, a-t-on appris des responsables du secteur. 

       Des spécialités de technicien supérieur (TS) en choix des réseaux et des systèmes informatique, documentation et archives, secrétariat de direction sont offertes à l’institut national spécialisé du chef-lieu de wilaya, a indiqué le directeur de la formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Ghanem Sebbar. La nomenclature comporte de nouvelles spécialités au centre de formation professionnelle et d'apprentissage (CFPA) d'Ain Larbaa, d’agent de transport en apiculture, d'agriculteurs, d'éleveurs avicoles, sanctionnées par un certificat d'aptitude au terme de la formation. Le nombre de places pédagogiques ouvertes dans ces spécialités nouvelles est de 200. A noter que le nombre de nouveaux inscrits pour la rentrée dimanche prochain a atteint 2.500 stagiaires dont 428 en mode résidentiel, 726 en apprentissage et 86 en passerelles. Les inscriptions de cette session de février ont enregistré un bond par rapport à celle de septembre dernier avec un taux de plus de 62 pour cent du total des offres (4.024 postes). Les responsables du secteur veillent, à travers cette nomenclature de spécialités, à les adapter aux spécificités de la wilaya à l'image des spécialités ouvertes à Ain Larbaa liées à l’agriculture. La direction du secteur envisage de signer des conventions de partenariat en formation conventionnée en métiers menacés de disparition et qui s’adaptent à la dynamique d’investissement dans la wilaya.

APS