Quatorze puits pastoraux et d’exploration sont en cours de réalisation dans différentes communes de la wilaya de Laghouat, a-t-on appris auprès de la direction locale des Ressources en eau.

Ce programme comprend le fonçage de huit (8) puits pastoraux, totalisant 2.000 mètres linéaires, sur le territoire des communes de Brida, Sebgueg, El-Haouita,Ksar El-Hirane, Tadjemout, Ain-Madhi, Oued-Morra et Tadjerouna, a-t-on précisé. Les puits d’exploration sont en cours de réalisation dans les zones de Bouterkfine (commune de Bennacer Benchohra), Bouzbaier (hassi-R’mel), Gabeg (Ksar El-Hirane), Djeguidjiga (Tadjemout), ainsi que dans les communes de Tadjerouna et El-Kheneg. S’agissant du réseau d’alimentation en eau potable (AEP), des travaux de réhabilitation et de réalisation sont également en cours pour un financement global de 945 millions DA, selon la même source. Ces travaux concernent la réhabilitation de réseaux d’AEP et de réservoirs,  ainsi que la réalisation de nouveaux châteaux  d’eaux et d’une canalisation d’adduction pour améliorer la distribution au citoyen de ce liquide vital. Au registre de l’irrigation agricole, deux opération ont été inscrites en faveur de la wilaya de Laghouat pour un coût de 313 millions DA et portent sur le parachèvement des équipements du barrage de Kheneg Sidi-Brahim sur l’Oued-Touil (commune de Gueltet Sidi Saâd) et une étude de réalisation de six (6) retenues hydriques. La wilaya compte aussi beaucoup sur le projet en cours du barrage de

Seklafa, dans la commune d’Oued-Mzi, aussi pour la dotation de la population en eau potable que pour la fourniture d’eaux destinées à l’irrigation agricole, selon la direction locale du Secteur.

APS