Le ministre des Travaux publics et des Transports,

 

Boudjemaâ Talai, a procédé, à Annaba, à la remise en service du téléphérique Annaba-Seraidi qui a fait l’objet d’une opération de maintenance et de réhabilitation après une interruption de trois (3) ans. A cette occasion, le ministre a exprimé son satisfecit quant à cette réalisation qui représente, a-t-il dit, "un moyen de transport urbain collectif important et un acquis au profit des habitants de la région de Seraidi". En plus des répercussions positives de cette réalisation, la remise en fonction du téléphérique traduit, a ajouté le ministre, "un partenariat algéro-français probant" représenté par l'entreprise de transport algérien par câbles (ETAC), laquelle a procédé à la maintenance et à la réhabilitation du téléphérique d’Annaba ainsi que sa livraison avant les délais en respectant les standards internationaux en vigueur. L’opération de maintenance et de modernisation du téléphérique Annaba- Seraidi a concerné les stations des régions de Bouhdid et Seraidi (commune de Annaba), et ce sur un linéaire de 4 km, en plus d’équipements du câble. Composé de 68 télécabines, d’une capacité de 6 sièges chacune, le téléphérique Annaba- Seraidi assure le transport de plus de 2000 usagers par jour en 14 minutes.  Après avoir emprunté le téléphérique, le ministre s’est rendu dans la commune de Seraidi, où il a inspecté le projet de réhabilitation du centre d’éducation physique, l’un des plus importants projets en cours de réalisation.  M. Talai a, d’autre part, a donné le coup d’envoi des travaux de réfection et de modernisation d’un tronçon de la route nationale (RN) n°44 reliant l’aéroport Rabah Bitat et l’accès sud de la ville de Annaba sur une distance de 8 km. Une enveloppe de 450 millions de dinars a été allouée à cette opération qui englobe également l’entretien et la modernisation du réseau électrique le long de cette voie.

APS