Le coup d'envoi de la 49ème édition de la fête nationale du tapis a  été donné, à Ghardaïa (600 km au sud d’Alger), avec à la clé une riche palette d'activités  marquées par le traditionnel défilé de chars éclectiques ornés de tapis aux myriades de couleurs. 

Le spectacle inaugural de ce défilé pittoresque de la fête du tapis, dont le coup d’envoi a été  donné par le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelwahab  Nouri, a été imprégné par de belles fresques affichées par un florilège d’artistes et de troupes  folkloriques issus des différentes localités de la wilaya. Dans un cortège magistral, la trentaine de chars ornés de tapis, qui ont traversé l’avenue  émir Abdelkader conférant à cette principale artère un spectacle haut en couleurs vives ou le tapis  et autres produits artisanaux ont été mis en valeur dans la plus grande élégance, a réussi à  enchanter la population Ghardaoui et les hôtes de cette région réputée pour ses potentialités  touristiques et artisanales. Ce rendez-vous culturel, artistique et économique, qui coïncide avec les vacances scolaires  du printemps, se propose de mettre à profit les richesses de l’art traditionnel domestique et le  travail des tisseuses locales de tapis et de contribuer à la promotion touristique et à l'animation  culturelle de la région. Les organisateurs ambitionnent de faire de cette fête nationale du Tapis une opportunité  pour attirer le plus grand nombre de touristes et autres personnes intéressés par le tapis  traditionnel, afin d’en faire bénéficier l’économie locale. Ils comptent mettre à profit ce rendez-vous annuel devenu incontournable pour les  voyagistes et autres visiteurs de la région pour valoriser le savoir-faire des artisanes et autres  tisserandes, promouvoir les atouts culturels, naturels, économiques et touristiques de la région de  Ghardaïa réputée pour ses potentialités patrimoniales, et en faire une destination phare du tourisme  respectueux de la culture et de l’environnement en Algérie

 

Valoriser le tapis expressif d’une identité et d’un savoir faire avéré

Organisée sous le thème le tapis de Ghardaia: Patrimoine et Identité, cette fête se veut un  hommage aux femmes au foyer qui avec des matières nobles et légères, telle la laine pure teintée par  les mariages de couleur, tissent minutieusement des tapis expressifs d’une identité, d’un savoir  faire et d’un savoir être acquis de génération en génération. Pratiquement chaque famille ghardaouie possède un métier à tisser faisant partie des  équipements domestiques ordinaires, d'où l'existence de quelques 15.000 femmes artisanes travaillant  seules à domicile ou en coopératives, selon les instances locales du secteur. De Guerrara située en zones semi steppiques, à El-Menea pays d'erg, l'altière Métlili des  Chaâmbas en passant par la station thermale de Zelfana, Hassi Lefhel et Mansourah, sans oublier Daya  Ben Dahoua, c'est pratiquement toute la wilaya, avec ses 13 communes qui, à travers ce défilé de  chars orné de tapis, a exposé les riches potentialités propres de chaque région à une foule dense  venue fêter ce début de printemps Ghardaoui. Pour composer cette fresque, le défilé de chars garnis, renforcé par des danses  folkloriques, a mis en valeur les traditions bédouines avec l'incontournable thé sous une "Kheima",  l'irrigation en milieu oasien et même des jeux traditionnels. Le Mehri (dromadaire) et la cavalerie traditionnelle des steppes n'ont pas manqué à cette  fresque vivante ou chaque touche exprime la richesse d'un patrimoine national très varié dans ses  formes et immaculé dans ses messages.  Plusieurs activités culturelles variées et diversifiées ainsi qu’une exposition-vente de produits  des différentes associations, micro-entreprises de femmes spécialisées dans l’artisanat ainsi que  les stagiaires et apprentis des centres de formation professionnelle, ont été programmées au palais  des expositions sis au quartier Bouhraoua, dans le cadre de cette fête du tapis qui s’étalera  jusqu’au 22 mars en cours. Dans ce sens, le ministre de l’aménagement du territoire du Tourisme et de l’Artisanat,  accompagné de la ministre déléguée chargée de l’Artisanat, Aicha Tagabou, et des autorités locales,  procèdera en fin d’après-midi à l’inauguration de cette exposition-vente des produits artisanaux, à  laquelle prennent part plus de 130 artisans représentant différentes wilayas et participant étranger  (Libye).

APS