Un bureau d’accueil et d’information touristique,  le premier du genre à l’échelle nationale, vient d’être créé à Oran,  apprend-on auprès de ses initiateurs. Le "Bureau d’information d’Oran" aura pour missions l’accueil et  l’information des visiteurs, tant nationaux qu’étrangers, ainsi que la  promotion du secteur du tourisme, l’un des atouts que comptent développer  les responsables locaux pour développer l’économie locale.

L'objectif de cette structure, à caractère associatif, relevant toutefois  de la direction de wilaya du tourisme, est de faciliter le séjour  touristique des visiteurs, explique à l'APS Rachid Bendouda, chef de  service du tourisme et de l’artisanat à la direction locale chargée de ce  secteur, également élu président de cet organisme. Ce bureau devra élire domicile dans les locaux de l’ancien siège de l’ONAT, actuellement en rénovation, dans l’une des artères les plus  fréquentées du centre-ville de la capitale de l’Ouest du pays. Le cadre juridique pour la création de ce genre de structures existe  depuis 1986, avec un décret stipulant que chaque wilaya peut avoir son  bureau de tourisme qui se chargera de sa promotion comme destination,  souligne M. Bendouda, notant toutefois qu’Oran est la première wilaya qui a  pris l’initiative de  créer son bureau de tourisme. L’assemblée générale pour la création de cet organisme s’est tenue le 20  avril dernier. Elle a débouché sur l’élection du président du bureau et de  ses trois adjoints, du secrétaire général et du trésorier, précise-t-il. Malgré la multiplication des sources d’information avec la généralisation  de l’utilisation de l’Internet et des téléphones intelligents qui  favorisent l’autonomie des touristes, les bureaux de tourisme restent  indispensables, estime le même responsable, soulignant que les voyageurs et  les touristes sont souvent "submergés d’informations touristiques et  rencontrent des difficultés à juger la crédibilité des sources, ainsi que  la qualité et l’authenticité des contenus." Cet organisme aura les missions classiques d’un bureau d’accueil et  d’information touristique, en fournissant aux touristes locaux et étrangers  toutes sortes de données et de renseignements sur les circuits, les sites,  les moyens de transport et d’hébergement et mettra à leur disposition des  cartes, des plans ainsi que des guides de la ville. Les voyagistes et les spécialistes du tourisme estiment que "de nos jours,  un nombre important de touristes, Algériens et étrangers, préfèrent voyager  de manière indépendante, planifiant leurs séjours de manière autonome, ce  qui renforce l’importance d’un tel bureau, en mesure de fournir des  renseignements impartiales et de qualité", fait remarquer le même  responsable. A vocation locale, le Bureau d’information d’Oran ambitionne pourtant la  promotion de la destination Oran, sur le plan local et régional, mais aussi  le plan national et international à travers la participation à des salons  de tourisme et des voyages, organisés un peu partout à travers le monde. 

Ouverture du 1er salon international de recyclage et traitement des  déchets

Le premier salon international de recyclage et  traitement des déchets Recycling Expo   se tient, au Centre  des conventions d’Oran avec la participation de plus de 30 exposants  nationaux et étrangers. Cette manifestation à laquelle prennent part des exposants de Suisse, de  France et des USA, a été inaugurée par le wali d’Oran, Abdelghani Zaalane,  en présence de cadres du ministère des ressources en eau et de  l’environnement. Dans une déclaration à la presse, le wali a rappelé que le recyclage et le  tri sélectif occupent une bonne place dans le programme gouvernemental.  Le développement que connaît la wilaya d’Oran sur tous les plans exige une  stratégie de collecte des déchets ménagers et industriels dont le recyclage  représente des ressources financières importantes et un moyen pour  préserver l’environnement ainsi que la santé des populations, a-t-il  estimé. Des professionnels dans le domaine de l’industrie du tri et du recyclage,  des responsables des CET et des spécialistes dans les domaines du  traitement des déchets ménagers, de collecte et de transport des déchets  ainsi que des opérateurs en maintenance, en équipements de collecte, de  transfert de déchets et de recyclage prennent part à cette édition, placée  sous le slogan Recyclage: enjeu stratégique de l’économie et la population. Ce salon de quatre jours vise à faire connaitre des expériences locales et  étrangères dans les domaines du tri et du recyclage des déchets en vue de les valoriser, sensibiliser le citoyen de la nécessité de préserver  l’environnement. Il constitue une occasion de rencontres entre les  professionnels du secteur. Des nouveaux produits et services seront exposés, permettant de bénéficier  de nouvelles expériences et de prospecter des moyens de partenariat en vue  de développer de l'industrie de recyclage des déchets, indiquent les  organisateurs. Ce rendez-vous, placé sous le patronage du ministère des ressources en eau  et de l'environnement et de la wilaya d’Oran, constitue également une  opportunité pour les jeunes promoteurs de présenter leurs expériences dans  ce domaine. Des forums, des rencontres, des conférences et ateliers sont prévus durant  cette manifestation.

Plus de 115 familles bénéficient de logements décents à Oued Tlelat

Pas moins de 115 familles du quartier populaire  Haï Sanaoubar (ex-Planteurs) ont été relogées, au niveau du  nouveau pôle urbain d’Oued Telat, à l’Ouest d’Oran. Il s’agit de la cinquième étape d’une opération de relogement devant  toucher 2.000 familles, dans le cadre du programme des 11.000 logements  décidé par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour  résorber l’habitat précaire. Tous les moyens ont été mobilisés pour la réussite de cette première  opération qui s’est déroulée dans de bonnes conditions à la grande joie des  bénéficiaires qui disposent désormais de logements décents et dotés de  toutes les commodités. Les anciennes bâtisses où résidaient les familles bénéficiaires du  relogement seront rasées et les assiettes foncières récupérées pour abriter  des projets d’utilité publique.

APS