Les autorités locales de la wilaya de Bouira  ont réitéré, lors d'une réunion avec les opérateurs économiques et  investisseurs, leur engagement à lever toutes les contraintes techniques  freinant l’avancement des projets d’investissement prévus au niveau de la  zone industrielle de Sidi Khaled (sud de Bouira) où une trentaine de  projets sont en cours de réalisation.

"Cette rencontre nous a permis de connaître de très près les problèmes  auxquels font face les investisseurs au niveau de cette zone, et nous  tenons à les rassurer quant à la levée de toutes les contraintes freinant  l’avancement des projets", a souligné le wali Mouloud Chérifi lors d’une  réunion avec les opérateurs économiques et investisseurs tenue sur le site  de la zone industrielle de Sidi Khaled, à une dizaine de kilomètres au sud  de la ville de Bouira. Les chefs de projets ont saisi cette occasion pour exposer aux autorités  de la wilaya leurs problèmes, notamment ceux liés à la viabilisation de la  zone, ainsi qu’aux contraintes techniques et lenteurs administratives  notamment dans l’attribution de permis de construire. "L’absence de  viabilisation et les lenteurs administratives entravent beaucoup la réalisation de nos projets", s’est plaint un groupe d’investisseurs  présents à la réunion. La principale zone de Sidi Khaled s’étend sur une superficie de 225  hectares, attribuée à 85 investisseurs. Seuls 23 projets sont opérationnels  au niveau de cette zone, 37 autres sont en cours de réalisation et 11 en  cours de lancement, selon les explications fournies sur place par un des  responsables de la direction de l’Industrie. Au cours de cette réunion, le chef de l’exécutif a réaffirmé sa volonté de  lever toutes les contraintes, et donné de fermes instructions à l’agence  nationale d’intermédiation et de régulation foncière (ANIREF) d’accélérer  les procédures pour l’aménagement de la zone, notamment pour les 190  hectares de la zone d’extension, où sont prévus près de quarante projets  susceptibles de créer 6389 emplois, selon la direction de l’industrie. D’après le rapport présenté par la direction du secteur, huit projets sont  en cours de réalisation au niveau de la zone d’extension, alors que 31  autres ne sont toujours pas lancés. "Nous sommes là pour vous accompagner  dans vos démarches en vue de permettre de booster l’activité industrielle  au niveau de cette zone en vous accordant toutes les facilitations  requises", a lancé le wali à l’adresse des investisseurs. A travers cette énième rencontre, M. Chérifi vise à créer un climat de  coopération et de communication entre l’administration et les investisseurs  dans le seul but de dynamiser l’économie locale par le biais des projets  d’investissement engagés au niveau de la zone de Sidi Khaled, considérée  comme future pôle industriel de la wilaya et de tout le centre du pays. Le wali avait mis sur pied, depuis son arrivée à Bouira, une commission  qui a pour charge de veiller, sous sa présidence, au grain et à  l’avancement des projets, ainsi qu'à l’examen de toute éventuelle  contrainte pouvant perturber le cours des investissements dans la  région.

APS