1.300 demandeurs d’emploi ont été recrutés,  dans la wilaya de Souk Ahras, au cours des quatre derniers mois, dans le  cadre de différents dispositifs gérés par l’agence de wilaya de l’emploi  (AWEM), a-t-on appris auprès du directeur de cet organisme, Abderezzak Maazouz.

Pas moins de 1.006 placements ont été effectués dans le cadre du système  classique ciblant des établissements économiques, 120 postes, au titre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) et 194 autres ont  concerné les contrats de travail aidé (CTA), a précisé le même responsable. Les placements réalisés dans le cadre du CTA durant cette période ont  connu une hausse sensible à la faveur des facilitations et avantages  accordés par l’Etat  aux employeurs notamment concernant la baisse des  cotisations de la caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et les incitations fiscales réservées à ce type de dispositif d’emploi, visant  l’intégration des demandeurs d’emploi dans des établissements économiques  et la promotion de l’emploi qui contribueront au développement local et la  diminution du taux du chômage, a-t-il souligné. Ces résultats ont été concrétisés grâce notamment aux visites effectuées  sur terrain, par les services de l’Awem, dans les différentes entreprises  économiques de la wilaya de Souk Ahras, celles activant dans les secteurs  de l’industrie et de l’agriculture particulièrement pour actualiser les  données et s’enquérir  des besoins, en matière de main d’oeuvre, selon la  même source. Trois (3) ateliers de formation sur les méthodes de rédaction  d’un  curriculum vitae (CV) et les techniques de recherche d’un emploi et  d’entretien professionnel, ont été organisés dans le cadre des conventions  signées entre l’AWEM, la direction de la formation professionnelle et  l’université Mohamed Cherif Messaâdia, a-t-il fait savoir. Dans les détails, la même source a ajouté qu’au moins 969 jeunes entre étudiants et  stagiaires de la formation professionnelle et demandeurs  d’emploi sans qualification ont suivi des stages pratiques dans ces   ateliers. Les services de l’Awem prévoient, d’ici la fin du mois de décembre  prochain le placement de 5.000 demandeurs d’emploi dans le cadre de  différentes formules de placement, a-t-on noté. Les  mêmes services ont finalisé le l’assainissement du  dossier DAIP, en   collaboration de la chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) et la  caisse nationale de sécurité sociale des non- salariés (CASNOS), en  procédant  à l’annulation de 150 placements dans le cadre du même  dispositif, ajouté la même source.

APS