Des créneaux de coopération dans le  domaine des petites et moyennes entreprises (PME), la promotion de l’environnement et les métiers hôteliers sont en mesure de renforcer les  relations entre l’Algérie et l’Italie,

a indiqué à Constantine  l'ambassadeur d’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara. Lors de sa rencontre avec des opérateurs économiques locaux et des  responsables de la Chambre de commerce et d’industrie, CCIR- Rhumel, le  diplomate italien a souligné que ces créneaux constituent "un domaine de  coopération intéressant" entre les deux pays. Il a ajouté, à ce propos, que "les échanges commerciaux entre l’Italie et  l’Algérie ont atteint en 2016, près de 9 milliards de dollars, affichant la  volonté de consolider davantage les relations bilatérales en lançant des  créneaux de coopération à plusieurs niveaux." Dans le domaine du tourisme, l’ambassadeur italien a proposé  l’établissement de conventions de coopération entre les agences de voyages  algériennes et italiennes pour promouvoir la destination Algérie. "Ma visite à Constantine devra constituer le début d’une nouvelle phase  dans les relations entre l’Italie et l’Est algérien, en particulier la ville des ponts", a indiqué le diplomate italien qui devra s’entretenir en  début de soirée avec le chef de l’exécutif local. Auparavant, l’ambassadeur d’Italie avait procédé à l’inauguration d’un  centre de réception des demandes de visas pour l’Italie, dans le quartier  Sidi Mabrouk. Ce nouveau centre d’externalisation du service de gestion des rendez-vous,  de réception et de collecte des demandes et données relatifs aux visas pour  l’Italie, contribuera à "l’accélération du processus de délivrance de  visas", a souligné le diplomate italien.

APS