L’entreprise de fabrication du matériel pour  aliment de bétail de Sétif "Nafis" compte accéder au marché maghrébin et  africain pour commercialiser ses produits, a-t-on appris de son directeur général.

Dr Mohamed Zoheir Boussouar a indiqué, lors du salon du matériel agricole  qui prendra fin jeudi à Tiaret, qu’il avait reçu des commandes d’opérateurs  et d'importateurs du Maroc, de la Tunisie et du Tchad activant dans le  domaine du matériel agricole et de l'aliment du bétail. Il a ajouté que des sociétés allemandes et françaises pionnières dans le  domaine de fabrication des machines de production de fourrages ont fait des propositions pour achat de machines fabriquées dans cette entreprise et  partenariat. L’entreprise "Nafis" produit des machines pour traitement d’aliment du  bétail de cinq volumes d'une capacité variant selon le volume entre 15 et  150 qx à l’heure, inventées par son propriétaire spécialisé en mécanique  industrielle automatique et semi automatique. L’entreprise est entrée en activité en 2011 employant 35 travailleurs  actuellement, selon son responsable qui a signalé que sa production est  estimée à 50 machines/an pour atteindre 120 machines dans deux ans. La machine est dotée de techniques compétitives et est vendue à des prix  bas de 60 pc par rapport à celles fabriquées en Allemagne et de 30 pc de  celles  en Turquie et en Chine, a-t-on fait savoir. Dr Mohamed Zoheir Boussouar a également annoncé que l’entreprise envisage d’ouvrir un point de vente à Relizane dans les deux prochains mois pour  rapprocher ces produits des clients de l’ouest du pays et d'établir des  usines à lÆouest et au sud du pays pour satisfaire la demande accrues sur ses machines.

APS