L’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de  Souk Ahras a lancé un programme d’urgence pour le renforcement de  l’approvisionnement en eau potable, a-t-on appris du directeur de  cette entreprise, Fateh Tabet.

Ce programme, établi en collaboration avec la direction des ressources en  eau, permettra de compenser le déficit notable de ce liquide précieux  provenant du barrage d’Ain Dalia, d’une capacité de stockage de 76 millions  m3, a ajouté le même responsable. Dans les détails, le même responsable a souligné que l’approvisionnement  du chef lieu de la wilaya en eau potable sera appuyé par des eaux  souterraines de neuf (9) puits profonds de la ville de Taoura. Il a, à ce propos, ajouté que dans le cadre du même programme d’urgence,  il a été décidé le renouvellement des équipements de pompage avec  l’objectif d’atteindre 7000 m3 par jour, devant soutenir les efforts visant d’assurer la disponibilité l’alimentation en eau potable. La quantité quotidienne d’eau potable destinée à l’approvisionnement de la  ville de Souk Ahras depuis le barrage Ain Dalia a diminué de 8 000 m3,  passant de 31 000m3  à  23.000 m3, a-t-on encore indiqué soulignant que  cette baisse s’est répercutée sur l’opération de l’alimentation en cette  denrée vitale. Le volume d’eau stocké au barrage d’Ain Dalia a atteint 22 millions m3, a  expliqué M. Tabet, signalant qu’actuellement, 70 % des habitants de la  ville de Souk Ahras sont alimentés en eau potable un jour sur deux, alors  que 30% d'entre eux auront de l’eau chaque trois jours. Par ailleurs, le même responsable a indiqué qu’une opération de  réhabilitation d’une partie du réseau d’alimentation en eau, située entre  les villes de Taoura et de Souk Ahras, sur une distance de 2,5 km, sera  "incessamment" lancée par la direction des ressources en eau. Il a également avancé qu’un projet d’aménagement d’un puits profonds,  d’une capacité de pompage de 10L/seconde,  dans la commune de M’daourouch  totalisant 37.500 habitants sera lancé prochainement.

APS