Pas moins de 33 brigades de contrôle des  activités commerciales ont été mobilisés pour le mois du ramadhan à Mostaganem, a-t-on appris de la direction du commerce.

La mobilisation de ces brigades qui comptent 66 agents de protection du  consommateur, de la répression de la fraude et de contrôle des pratiques  commerciales intervient dans le cadre du programme entré en vigueur jusqu’à  fin août prochain. Ces brigades intensifieront chaque jour leurs sorties à travers les  communes de la wilaya pour contrôler les activités commerciales, notamment  auprès des restaurants, des boulangeries, des vendeurs de glaces, de  viandes et de poissons. Elle auront pour mission de s’informer sur les prix notamment de produits  plafonnés (pain, semoule, lait pasteurisé, sucre, huile et farine). Des mesures ont été prises au niveau du marché de gros de fruits et  légumes "Souk Ellil" de la commune de Sayada dont celle de constitution  d'une brigade permanente. Les agents de contrôle veillent, en plus du suivi quotidien de la  situation du marché en termes d'approvisionnement, de stockage des produits  de base et d'évolution des prix, à l'observation et l'enregistrement de  chaque pénurie et le contrôle des restaurants "Diar Errahma". Un numéro vert 1020 a été réservé durant le mois du ramadhan pour les  doléances de citoyens, surtout en matière de spéculation, vente de produits  périmés. Deux brigades permanentes composées de quatre agents peuvent  intervenir à toute fin utile. Par ailleurs, dix marchés de la Rahma seront ouverts à travers les dairas  de la wilaya auxquels contribuent des commerçants et des entreprises  publiques et  privées spécialisées en vente de maraîchers, du lait et des  viandes blanches.

APS