Le produit agricole brut, toutes filières  confondues, a atteint en 2016, dans la wilaya de Médéa, un montant de plus  de 53 milliards DA, consolidant ainsi le rythme d’évolution enregistré, depuis, l’année 2000,

ou la valeur globale de la production agricole  n’excédait pas les 11 milliards DA, a appris l’APS auprès du directeur des  services agricoles par intérim. La production végétale occupe moins de la moitié de la valeur totale des  produits agricoles bruts mis sur le marché, avec un montant de l’ordre de  20,37 milliards de DA, dont 8,9 milliards réalisés dans le segment de  l’arboriculture fruitière, 7,7 milliards de Da dans la production  maraîchère, 3 milliards pour la viticulture et 579 millions de Da dans la  vente de produits oléicoles, a expliqué Mohamed Slama. Ce dernier précise que l’essentiel du chiffre d’affaire est obtenu par les  filières viande blanche, lait et viande rouge qui participent  respectivement à hauteur de 23%, 14 % et 13 % dans la valeur global des  produits agricoles commercialisés, a-t-il souligné. Des efforts sont a déployés, selon ce responsable, dans des segments comme  la production mellifère, l’oléiculture, les cultures fourragères ou le  montant du produit agricole brut ne représente 1%, pour le miel et l’huile,  et 3% pour les cultures fourragères, a-t-il indiqué.

APS